Afrisson

Biographie

Quatre Etoiles (4 Etoiles ou 4 Stars)


Groupe de soukouss congolais, Quatre Etoiles (4 Etoiles ou 4 Stars) avaient pour membres de prestigieux auteurs, compositeurs, guitaristes ou interprètes : Nyboma Mwan’ Dido, Syran Mbenza, Wuta Mayi et Bopol Mansiamina. Quatre Etoiles se sépare en 1996...

Nyboma Mwan’Dido

Né en 1951 à Nioki au Congo Kinshasa (RDC) (ex Congo belge), l’auteur, compositeur, guitariste et chanteur, Nyboma Mwan’ Dido, est une figure emblématique de la rumba et du soukouss congolais…

Nyboma

Très jeune, Nyboma commence à chanter dans les chorales des églises à Nioki, ville située à 200 km au nord-est de Kinshasa. Il poursuivra cette initiation dans la chorale de son école primaire lorsque ses parents décident de s’installer dans la capitale. En 1969, il intègre, en tant que chanteur, le groupe Baby National, et est vite repéré par Bavon Marie-Marie, le frère de Franco qui lui propose de faire partie de son groupe, Négro Succès. A la mort de ce dernier, il signe avec les Editions Vévé et rejoint Bella Bella, l’un des orchestres les plus populaires du pays. Quelques années plus tard, Nyboma Mwan’ Dido quitte le groupe et crée avec des amis l’orchestre Lipua Lipua avec lequel il enregistre son premier tube, « Kamalé ». Bientôt, il quitte cette formation pour monter Kamalé Dynamique, devenu dans les années 1970 l’un des groupes les plus populaires du Congo Kinshasa (RDC), avec des hits comme « Doublé Doublé » et « Papy Sodolo ».
En 1979, après le départ du chanteur d’origine angolaise, Sam Mangwana, Nyboma intègre l’African All Stars. Par la suite, Nyboma collaborera avec divers grands noms de la rumba congolaise comme Pépé Kallé & L’Empire Bakuba, Koffi Olomidé, Les Quatre Etoiles, groupe composé de Bopol Mansiamina, SyranMbenza et Wuta Mayi. Dans Anicet, son album international produit par Syllart Productions d’Ibrahima Sylla, Nyboma rend hommage à Malcolm X et au panafricanisme (« Abissia », l’ancien nom d’Ethiopie). Nyboma Mwan’ Dido enregistrera des albums albums avec Pépé Kallé, Madilu System, Lokassa et tant d’autres encore…

Syran Mbenza

Auteur, compositeur, guitariste et chanteur, Syran Mbenza, figure emblématique de la scène congolaise, est un des membres fondateurs du fameux groupe de rumba, Kékélé (du mot « n’kékélé », liane en lingala), initié par Ibrahima Sylla de Syllart Productions.

Syra Mbenza

Né le 31 mai 1950 à Kinshasa (Congo Kinshasa (RDC)), Syran Mbenza débute dans la musique en 1968 au sein de l’Orchestre La Banita. Il jouera ensuite avec divers orchestres comme Jamel Jazz National, Dynamic Jazz Ewawa de Malph, Somo- Somo ou encore Lovy du Zaïre de Vicky Longomba. Plus tard, il devient guitariste solo de l’Orchestre Kara puis de l’African All Stars de Sam Mangwana où il restera trois ans. Il faudra attendre 1980 pour entendre son premier opus, Kouame.
Après la parution de cet album, Syran Mbenza décide de s’installer à Paris où il travaille avec le producteur Eddy Gustave et enregistre plusieurs albums pour les labels Afro Rythme, salsa Musique ou encore Syllart Production d’Ibrahima Sylla. C’est au sein de ce label qu’il posera les notes de sa guitare sur les disques de Théo Blaise, Ballou Canta et José Missamou. Ces diverses collaborations lui donneront une réelle notoriété sur la scène musicale congolaise et plusieurs artistes africains vont le solliciter : Syran Mbenza, Samba Mapangala, Ricardo Lemvo ou Fodé Baro. EN 1982 il est membre fondateur du groupe de soukouss congolais, les Quatre Etoiles (4 Etoiles ou 4 Stars), avec Bopol Mansiamina (guitare), Wuta Mayi et Nyboma Mwan’ Dido, tous deux chanteurs.
En 2000, avec Nyboma Mwan’Dido, Marcel Loko Massengo dit « Djeskain », Wuta Mayi, Syran Mbenza et Bumba Massa, il est de l’aventure du groupe de rumba congolaise, Kékélé (du mot « n’kékélé », liane en lingala), initié par le fondateur d’Africando, Ibrahima Sylla de Syllart Productions. L’année 2009 le verra réaliser Immortal Franco : Africa’s Unrivalled Guitar Legend, un album de rumba odemba en hommage à François Luambo Makiadi dit « Franco ».

Wuta Mayi

Auteur, compositeur né le 09 août 1949 à Kinshasa (Congo Kinshasa (RDC)), Gaspard Wutatumba Mayanda Blaise alias « Wuta Mayi », s’est fait un nom comme chanteur dans le milieu du soukouss congolais, notamment au sein du TP OK Jazz de François Luambo Makiadi dit « Franco »…

Wuta Mayi

En 1967, alors qu’il est encore élève au lycée Joséphine Charlotte, Wuta Mayi commence dans la musique au sein de l’orchestre Jamel Jazz National fondé par les frères Tony et Fauvette Kaninda. Ses débuts se feront avec le saxophoniste Empompo Loway, les guitaristes Bavo Marie-Marie (frère de Franco), Makosso et les chanteurs Marcel Loko Massengo dit « Djeskain », Djo Mpoyi et Emmanuel Kiala dit « Aimé Kiwakana ». En 1968, Wuta Mayi intègre l’Orchestre Bamboula de Papa Nöel Nedule où il retrouve le guitariste Paul Mansiamina Mfoko alias « Bopol Mansiamina ».
Après avoir chanté avec plusieurs groupes, Wuta Mayi fonde avec d’autres artistes l’Orchestre Continental, avant de rejoindre en 1974 le TP OK Jazz de Franco avec son ami Emmanuel Kiala dit « Aimé Kiwakana ». En 1982, il part pour Paris où il fonde le groupe de soukouss congolais, les Quatre Etoiles (4 Etoiles ou 4 Stars), avec Syran Mbenza (guitare), Bopol Mansiaminaguitare rythmique, basse) et Nyboma Mwan’ Dido (voix). En 2000, avec Nyboma Mwan’Dido, Marcel Loko Massengo dit « Djeskain », Wuta Mayi, Syran Mbenza et Sammy Bumba Massa, il est de l’aventure du groupe de rumba congolaise, Kékélé (du mot « n’kékélé », liane en lingala), initié par le fondateur d’Africando, Ibrahima Sylla de Syllart Productions.

Bopol Mansiamina

Auteur, compositeur, Paul Mansiamina Mfoko dit « Bopol Mansiamina » s’est distingué à la guitare rythmique et à la basse dans le milieu de la rumba et du soukouss congolais…

Bopol Mansiamina

Né le 26 juillet 1949 à Kinshasa, Bopol Mansiamina débute dans la musique en intégrant l’Orchestre Bamboula de Papa Nöel Nedule puis jouera avec diverses formations comme Rock A Mambo, African Fiesta Sukisa de Dr Nico Kasanda (1970) et l’Orchestre Continental dont il est membre fondateur. De 1973 à 1976, il est avec Tabu Ley Rochereau avant de créer le groupe Ya Toupas avec Ray Lema et Manuaka Waku. En 1978, il rejoint l’African All Stars de Sam Mangwana. L’année suivante, Bopol Mansiamina décide de voler de ses propres ailes et enregistrera de nombreux albums. L’année 1982 le voit s’installer à Paris où il formera le groupe de soukouss congolais, les Quatre Etoiles (4 Etoiles ou 4 Stars), avec Syran Mbenza (guitare), Wuta Mayi et Nyboma Mwan’ Dido, tous deux chanteurs.
Outre ses propres albums où il a fait appel à de nombreux chanteurs (Wuta Mayi, Théo Blaise, Assaka Baba Ley, Sam Mangwana, Nyboma Mwan’Dido), Bopol Mansiamina a collaboré avec plusieurs artistes dont Déesse Mukangi, Ricardo Lemvo, Ballou Canta ou encore Samba Mapangala…

 

par   Nago Seck  10 mai 2007 - © Afrisson