Afrisson

Biographie

Abdallah ag Oumbadougou


Né vers 1962 à Tchimoumounème, près d’Agadez au Niger, l’auteur, compositeur, guitariste et chanteur, Abdallah ag Oumbadougou est un adepte de la musique ishumar ou blues touareg. En exil en Algérie en 1984, Abdallah ag Oumbadougou fonde, avec deux de ses amis, la formation Takrist N’Akal (« Construire le pays » en tamasheq, sa langue) pour soutenir ses frères et appeler à l’unité touarègue. De 1991 à 1995, muni de sa guitare, de sa voix et d’un magnétophone, il enregistre ses chansons et les fait circuler au Niger et au Mali où ses cassettes sont interdites. En 1995, il est autorisé à rejoindre son pays. En 1996, il enregistre au Bénin la cassette Anumalan, considéré parmi les premiers enregistrements de musique ishumar (ou blues touareg) du Niger

L’année 1997 voit Abdallah ag Oumbadougou participer à la bande originale du film de Jacques Dubuisson, « Imuhar - Une légende », composée par Philippe Eidel. Ensuite, il sort la cassette Tabsiq Dalet, puis, à l’invitation de l’association Cyrav, il enregistre, en 2004, Afrikya à Brest, en France. En 2005, il participe au projet Desert Rebel, une formation créée sous l’impulsion de Farid Merabet (ex manager des Bérurier Noir) et François Bergeron (réalisateur), partis à sa rencontre dans le Sahara, avec des musiciens de Gnawa Diffusion (Amazigh Kateb), Tryo (Manu Eveno, Guizmo), Mano Negra (Daniel Jamet). Certains membres de son groupe Takrist N’Akal seront su projet, comme Rissa Wanagli (guitare, voix), Ibrahima Mahamad (tindé, luth touareg) et Moussa Bilalan Ag Ganta (guitare, voix)…

JPG - 21.6 ko

Un enregistrement discographique, Desert Rebel (sous le sceau de culture équitable), sort en 2006, suivi d’un CD/DVD (documentaire), Ishumars, les rockers oubliés du désert, réalisé à cette occasion par François Bergeron et diffusé en 2007. Participeront à la réalisation finale de cet opus de musique ishumar ou blues touareg, Imhotep du groupe de rap marseillais IAM, Douya Marceau, la chanteuse et joueuse mvet camerounaise Sally Nyolo, Sportes, Guizmo & Amazigh ou encore Junior Cony…
Après plusieurs années avec Desert Rebel, Abdallah ag Oumbadougou réalise en 2012 Zozodinga, un opus destiné à soutenir les activités de l’association du même nom, mais aussi promouvoir la culture ishumar (ou touarègue)…

 

par   Nago Seck  21 novembre 2007 - © Afrisson