Afrisson

Biographie

Abdoulaye Cissé


Artistes Burkina Faso | Naissance : 1948 | Styles :  Afro-funk - Afro-fusion - Afro-soul

Né le 5 juin 1948 à Sani, dans la région des Ballé, au Burkina Faso, l’auteur-compositeur, guitariste virtuose et chanteur, Abdoulaye Cissé, instituteur de profession, est une des figures emblématiques de la scène musicale burkinabée des années 1960/1970.

Son parcours

Influencé par la musique du Béninois GG Vickey, il apprend en autodidacte la guitare pour l’amour de la belle mélodie. C’est avec cet instrument qu’il entre dans le monde de la musique en 1962, alors qu’il est au cours normal de Koudougou, interprétant des titres de Dalida. A 18 ans, il enregistre ses premières compositions dans les studios de la radio nationale.

En 1968, Abdoulaye Cissé commence sa carrière professionnelle en rejoingnant l’Orchestre Super Volta à Ouagadougou. En 1972, il reçoit le "Premier prix de musique moderne" du Burkina Faso. L’année 1976 le voit à la tête du "Premier prix du Festival national" du pays.
Abdoulaye Cissé fera le bonheur des auditeurs de la radio nationale des années 1970 au début des années 1980, notamment avec "Les Vautours".

Abdoulaye Cissé et Thomas Sankara

En 1983, peu après la prise de pouvoir par les capitaines, le président Thomas Sankara lui confie le projet de mise en place de deux orchestres : Les petits chanteurs au poing levé (un orchestre composé d’enfants) et les Colombes de la Révolution, des projets réalisés avec Maurice Simporé et certains instrumentistes de l’orchestre Harmonie Voltaïque.

En 1986, il compose, sur demande du Président du Conseil national de la Révolution (CNR), Thomas Sankara, lui-même guitariste, l’hymne de La semaine nationale de la culture.

Discographie

Le père du guitariste Ahmed Cissé a enregistré plusieurs albums dont "A son magni / L’homme à la guitare" et "Maman Henriette" (1975), "Les Vautours" (1978), "Aw’ ye douba ke / A son magni" (réédité en 2015 par Rocafort Records) ou encore "Jeunesse Wilila / Djo" (Abdoulaye Cissé et L’Orchestre Le Super Volta de La Capitale) (1985).

Théâtre et cinéma

Homme de théâtre, Abdoulaye Cissé a fait la scène avec la troupe Mutuelle Nouvelle Génération, a écrit des pièces et joué avec la troupe théâtrale de la Radio nationale. Dans le domaine du cinéma, il a composé des musiques des films, dont "Saraouinya" du réalisateur mauritanien Mède Hondo (Etalon de Yennenga).

Récompenses, Prix

Lauréat du concours Découvertes RFI en 1983
Deuxième Prix de musique traditionnelle à la Semaine nationale de la Culture en 1994
Prix du concours ACCT de littéraire pour enfants au Togo en 1996
Premier prix du concours de musique CAN 1998,

En 1999, Abdoulaye Cissé est fait "Chevalier de l’Ordre du mérite" au Burkina Faso.

 

par   Nago Seck  17 octobre 2007 - © Afrisson