Afrisson

Présentation

L’afro-house

Styles | Origine : 2009

L’afro-house est un courant musical lancé en Afrique et dans l’Océan Indien vers la fin de la première décennie des années 2000 par les Disc-jockeys (DJ’s). L’afro-house est un beat obsédant marqué par les synthés, la basse, la batterie, les percussions, les effets sonores (FX) et les voix. Il est né de la rencontre de la house music américaine et de l’afro-dance, les musiques africaines de danse : coupé-décalé, ndombolo, kuduro, funana, maloya, azonto, naija music, séga, zouglou, salegy, makossa, kwaito, coladeira, mapantsula, batuque, pantsula, kizomba, pandza music, et bien d’autres encore…

Apparue au début des années 1980 à Chicago, aux Etats Unis, la house music (ou house) est un courant musical électronique lancé par les disc-jockeys (DJs), caractérisé par une rythmique basse simple (souvent répétitive), bien martelée, et soutenant des voix naturelles ou échantillonnées (samplées) ou données par le vocoder pouvant reproduire la voix humaine. Comme pour l‘electro, la house peut être donné par des synthétiseurs, des boîtes à rythmes, des échantillonneurs (samplers), des ordinateurs et le talkbox (pour les effets). Le terme house music viendrait du nom d’un night-club de Chicago, le Warehouse, animé par DJ Frankie Knuckles…

Depuis, la house music, adoptée aux Etats Unis (New York), en Europe (Grande Bretagne, France, Allemagne, Italie, Espagne) ou au Japon, est fusionnée à d’autres styles comme l‘electro (électro house) ou encore le hip hop (hip-house).

 

par   Nago Seck  2006 - © Afrisson

Discographie

L’afro-house