Afrisson

Présentation

L’ahoko

Instrument de la famille des idiophones, l’ahoko est utilisé par les Baoulés de Côte d’Ivoire en Afrique de l’Ouest…L’ahoko est constitué d’une petite boule (souvent un fruit évidé et séché) ayant deux trous symétriques de chaque côté servant de caisse de résonance et traversée de part en part par une longue tige en bois strié.

Le texte ci-dessus est sous licence libre (CC-BY-SA)

On le joue en glissant la boule reposant sur un petit palet le long de la tige légèrement inclinée pour maintenir la cadence. Plus le mouvement est rapide, plus la cadence est soutenue.
L’ahoko est utilisé dans les musiques traditionnelles (boloye, abodan, fatchué, lakpo’ngbo), mais aussi urbaines (world music, afro-cubain, RnB, rumba congolaise, zouglou, afro zouk, pop, coupé-décalé ou reggae)…
L’ahoko symbolise la fécondité et les éléments qui le constituent représentent la trinité : le père, la mère et le fils.

Parmi les ahokoïstes (joueurs d’ahoko) qui l’ont porté sur la scène internationale, on peut citer Jean-Pierre Kouakou, Antoinette Konan dite « la reine de l’ahoko », Dobet Gnahoré

Témoignage de Jean Pierre Kouakou

http://www.rezoivoire.net/interview...

 

par   Nago Seck  21 août 2007 - © Afrisson