Afrisson

Biographie

Aïcha Mint Chighaly


Artistes Mauritanie | Naissance : 1962 | Styles :  Musique Maure - AzâwânSite internet

Née en 1962 à Kaédi, une ville du Sud Mauritanie, la chanteuse et joueuse de ardin, Aïcha Mint Chighaly, est la digne représentante de la tradition azâwân, la musique des iggawins (griots) faite de louanges au prophète Mohamed, d’éloges des seigneurs guerriers, de chants satiriques et d’amour.

Une famille d’iggawen

En 1982, son père Yuba Al-Mokhtar Ould Chighaly, virtuose du tidinit et un des plus grands griots du XX° siècle, quitte cette ville frontalière du Sénégal pour rejoindre la capitale Nouakchott, avec toute la famille. Initiée aux chants du répertoire de la musique maure par son père et à l’ardin (harpe maure) par sa mère, Aïcha Mint Chighaly commence par accompagner ses parents dans les fêtes de réjouissance, les baptêmes, les mariages…Forte de l’héritage culturel et musical reçu familial, elle monte son propre groupe composé de ses frères et de sa belle-sœur, tous étant passé par l’école traditionnelle paternelle. Dès lors, elle est sollicitée dans tout le pays pour donner des concerts ou participer à des festivals locaux.

JPG - 15.5 ko
Aïcha Mint Chighaly à la harpe maure "ardin"

Décollage international

Mais il faut attendre le 5 décembre 1996 et le concert d’Aïcha Mint Chighaly à La Maison des Cultures du Monde pour que sa carrière internationale décolle - cette opération a été rendue possible grâce au concours de Jean-Louis Gouraud et d’Étienne Plagiau, directeur de l’Alliance Française de Nouakchott. Cette venue est l’occasion pour Pierre Bois, ethnomusicologue et directeur de la programmation musicale du Festival de l’Imaginaire et de la collection Inédit à La Maison des Cultures du Monde, Francis Comini et Dominique Vander-Heym, d’enregistrer la diva maure pour l’album Griote de Mauritanie(Inédit - 1997).
Depuis, Aïcha Mint Chighaly (ardin) et son groupe composé de Yaya Mint Sidi (voix, ardin ), Ab Ghani Oul Chighaly (guitare électro-acoustique), Mana Mint Chighaly, Nénne Mint Chighaly, Ayniyana Mint Chighaly (chœurs), Ahmédou Ould Loulla (claviers), Saadaba Ould Chighaly (tidinit), Cheikh Ould Chighaly (tidinit ), Jaafar et Mohamed Ould Chighaly (tambours tablas, voix, ) diffusent azâwân (l’art des griots) sur diverses scène du monde : Assilah, Fès, Rabat, Agadir, Qatar, Hollande, Japon, Espagne, Italie, France, Suisse, Belgique, Luxembourg, Allemagne…

 

par   Nago Seck  9 juillet 2008 - © Afrisson