Afrisson

Biographie

Aissate

   Aissate Ba

Auteure, compositrice, guitariste et chanteuse originaire du Thillot, un village des Vosges (France), Aissate Ba propose un afro-folk aux couleurs blues, pop, chanté d’une magnifique voix en français et en peul. Forte d’une double culture franco-mauritanienne (ses parents sont des Peuls de Mauritanie), elle emmène le public dans son univers riche de multiples influences, reflet de son métissage et de celui d’une France plurielle d’aujourd’hui. La parution de son premier opus en 2005, Fille couleur chocolat révèle au grand public son style simple, dépouillé mais très mélodieux…

Et puisqu’il vaut mieux rire que pleurer, danser que bouder, ses influences musicales sont autant de clin d’œil aux musiques militantes pour la paix et rythmant le monde. Seule, munie de sa guitare acoustique et de sa voix, ou en quartet, Aissate (ou Aïssate) propose un répertoire s’inscrivant dans la lignée de la pop de Tracy Chapman (USA) ou d’Asa (Nigeria), aux influences musique du monde cmme les beats africains (musique pulaar du Fouta, azâwân de Mauritanie, mbalax du Sénégal, musique mandingue d’Afrique de l’ouest...), reggae, pop, soul…Avec près de 300 concerts, de nombreux festivals et des premières parties mémorables, Aïssate conquiert un public intergénérationnel en transmettant un message engagé pour qu’un meilleur avenir se profile.

JPG - 28 ko

Une artiste engagée ne peut qu’être sur tous les fronts ! Aissate intervient auprès des publics souvent absents des salles : handicapés, personnes âgées (maisons de retraite), jeunes et scolaires (écoles, collèges et lycées), pénitenciers... Aïssate élabore aussi des projets culturels en partenariat avec les acteurs sociaux en faveur des jeunes de tous horizons.
Aissate a participé à plusieurs festivals, dont Nancy Jazz Pulsation, Fleur des chants, les Boulettes d’Or, Chateauroux, Festival Vand’Influences… et assuré quelques premières parties : Mamani Keïta, Zazie, François Hadji-Lazzaro, les frères Diarra, Asa, Ilene Barnes, Amazigh Kateb, Souad Massi, Zao, Okou, Idir, Lise McComb... Outre l’album Fille couleur chocolat, comme elle se surnomme elle-même à ses débuts, elle a réalisé Gaandaal en 2008 ou encore Mieux vaut rire... en 2012...

Aissate, c’est aussi un groupe

Bernard Brand (basse) :
Auteur, compositeur, arrangeur, bassiste, choriste..., Bernard Brand est un musicien complet. Il a su, grâce à son cursus au conservatoire de Belfort et au Centre Musical et Créatif de Nancy, se diversifier dans le domaine de la musique. Il effectue un nombre non négligeable de concerts, accompagnant à la guitare basse divers artistes dont Victor Lafuente et Jade. En 2012, Bernard Brand décide de collaborer, entre autres, avec Aissate, comme bassiste, mais aussi en tant que réalisateur de l’album Mieux vaut rire....

JPG - 22.6 ko

Sébastien (Guitare/claviers/bara) :
Sébastien commence la musique par l’orgue à l’âge de 5ans. C’est en découvrant des groupes de rock comme Toto ou Van Halen qu’il se tourne vers la guitare électrique et le piano. Il se consacre ensuite à l’étude du jazz en entrant à l’American School of Modern Music de Paris. Plus tard, il étudie la guitare classique au Conservatoire de Puteaux avec le compositeur-guitariste brésilien Lourival Silvestre. Sébastien fait la MAI à Nancy, section jazz, et en sort Major de sa promotion. Il y enseigne désormais régulièrement. Il se produit avec divers artistes de tous styles : world music (Aissate, Ahmed Soultan), rock (Arita), soul (Be soul, Christophe Corbier), jazz (Harmo & Co, New Orleans Preachers, Blue Dixie Band, Knoel Scoot), variété (Camélia Jordana).

Thomas Copier (batterie) :
Passionné de batterie, Thomas se dirige vers la musique en entrant à la MAI de Nancy, d’où il sort « Meilleur espoir » de sa promotion. Il est aujourd’hui membre de différents groupes, certains de reprises, d’autres de compositions...

* Crédit photo : http://www.myspace.com/aissate

 

par   Nago Seck  16 novembre 2007 - © Afrisson