Afrisson

Biographie

Akon

   Alioune Badara Thiam
Artistes Sénégal -  USA | Naissance : 1973 | Styles :  Rap/Hip hop - Rhythm & Blues - Soul Music

Né le 16 avril 1973 à Saint-Louis dans le Missouri (Etats Unis), l’auteur, compositeur, arrangeur, percussionniste, chanteur, ingénieur du son et producteur, Alioune Badara Thiam aka Akon rejoint à l’âge de sept ans son père Mor Thiam, excellent joueur de djembé et balafongiste basé à New Jersey aux Etats-Unis. Sa voix spécifique, à la fois soul et nasillée, a fait de lui une des stars planétaires de la pop, du R&B et du rap. Akon s’illustre en 2004, à la sortie de ses premiers singles “Locked Up” (feat. Azad) et un remix (feat. Booba) et “Lonely”, suivi de son premier opus Trouble (Problème). Il figure dans l’album Wanna be started something, réédité en 2008, à l’occasion des 25 ans du fameux Thriller du “Roi de la Pop”, Michaël Jackson (1958-2009).

Toujours placé au sommet des Tops Charts, comme les extraits de ses singles "Smack That" (feat. Eminem), "I Wanna Love You" (feat. Snoop Dogg), ses albums Trouble (2004), Konvicted (2006), Freedom (2008), tous disques de Platine, Akon est apparu plus de 300 fois dans ces classements, devenant ainsi une icône, à l’instar de Michael Jackson, Lady Gaga, Gwen Stefani, Lil Wayne, R. Kelly et Eminem.

Toujours nommé aux divers Awards américains, Akon remporte ses premiers prix à partir de 2007 : Meilleur Artiste Masculin R&B (American Music Awards 2007), Artiste de l’année (Billboard Music Awards 2007), Meilleures ventes nouveautés de l’artiste masculin du monde, Meilleures ventes Internet de l’artiste au monde, Meilleures ventes de l’artiste africain du monde, Meilleures ventes R & B de l’artiste du monde (World Music Awards 2007), Meilleure vente de sonneries musicales du monde (Guinness Book 2007), Meilleures ventes de l’artiste africain du monde (World Music Awards 2008), Producteur de l’année (Bet Hip Hop Awards 2008), Meilleures ventes de l’artiste africain du monde (World Music Awards 2010), et bien d’autres récompenses encore.
En 2010, Akon est classé parmi les 100 personnes les plus célèbres au monde par le Magazine Forbes, puis choisi par la multinationale américaine PepsiCo pour produire son titre "Oh Africa" pour la Coupe du Monde de Football en Afrique du Sud, sur le continent qui l’a vu naître.

Auteur de nombreux albums et singles, dont Mama Africa (2007), We Don’t Care (2009), Angel et Oh Africa (2010), Stadium (2012) ou So Blue (2013), Akon collabore sur plusieurs chansons, comme “Like I Never Left” (CD I Look to You) de la Diva américaine Whitney Houston (1963-2012), “Forgive Me” (CD Spirit) de la chanteuse britannique Leona Lewis, “Who Dat Girl” (single) du rappeur américain Flo Rida ou “Put It on My Tab” (CD The Block) du boys band américain New Kids on the Block, en 2008. La même année, il réalisé un duo avec Michael Jackson sur le titre “Hold My Hand”, premier single du premier album posthume, Michael (paru en 2010), du “Roi de la Pop” disparu le 25 juin 2009 à Los Angeles, en Californie, aux Etats Unis.

Avec 35 millions d’albums vendus dans le monde, cinq nominations aux Grammy Awards, 45 Billboard Hot, plus de 100 chansons à son actif, Akon a atteint les sommets du showbiz. Il a fondé son propre label Konvict Muzik qui a produit ou coproduit, outre ses propres albums, de grands noms de la scène internationale, comme Lady Gaga (The Fame), Kardinal Offishall (Not 4 Sale) ou encore T-Pain (Rappa Ternt Sanga) avec qui il a réalisé le titre "I Can’t Wait". Il possède ses propres structures de production et de distribution dirigées par son frère Abou Thiam dit “Bu Thiam”, Konvict Muzik et Kon Live Distribution, dont la société mère est Universal. Abou Thiam dit “Bu Thiam” est aussi fondateur du label BuVision et producteur exécutif au sein de la maison de production DefJam.

Kiné Guèye Thiam, mère d’Akon

Akon a aussi créé en 2007, avec sa maman Kiné Guèye Thiam, danseuse très réputée au Sénégal, la Fondation Konfidence pour soutenir les enfants défavorisés en Afrique et aux États-Unis.

* * Crédit photo : http://www.lasenegalaise.com

 

par   Nago Seck  28 novembre 2007 - © Afrisson