Afrisson

Biographie

Alama Kanté


Originaire de la Guinée, mais ivoirienne d’adoption, Alama Kanté, nièce du célèbre Mory Kanté, est une auteure-compositrice et chanteuse, basée à Perreux-sur-Marne, en France. Sa musique, entre afro-pop, afro-soul, afro-funk, coupé-décalé et afro-zouk, chantée en malinké ou en français, est donnée par des instruments africains et occidentaux comme la kora, le balafon, le ngoni, la batterie, la basse, la guitare, les keyboards, les cuivres…

Ensemble Kotéba et Les Go de Kotéba

Aprèss’être inititiée à diverses formes d’art à Abidjan, chant, danse, théâtre, musique, Alama Kanté intègre en 1992, comme danseuse, l’Ensemble Kotéba de Souleymane Koly. Quatre ans plus tard, elle est chanteuse, toujours sous la direction de Souleymane Koly, au sein du groupe musical Les Go de Kotéba avec lequel elle enregistre l’album "Faso Den".

Carrière solo

En 2004, Alama Kanté decide de se lancer dans une carrière solo aboutit et sort son premier projet personnel, "Je vous invite", aux parfums afro-pop, afro-soul, afro-funk, coupé-décalé et afro-zouk.

Opération de la glande parathyroïde sous hypnose

Cette année 2004 la voit souffrir d’une tumeur de la glande parathyroïde, une lésion du nerf où des cordes vocales auraient pu altérer sa voix. Alama Kanté est alors opérée sous hypnose tout en chantant pendant l’intervention chirurgicale par le Professeur Gilles Dhonneur, chef du service anesthésie-réanimation de l’hôpital Henri Mondor, à Créteil.
En chantant pendant l’intervention, le chirurgien pouvait vérifier qu’il ne lésait aucun nerf ni aucune corde vocale de la chanteuse. L’hypnose combinée à l’anesthésie locale a permis à Alama Kanté de rester éveillée sans trop souffrir pendant la thyroïdectomie, opération qui aurait été sans cela très douloureuse.
Alama Kanté est la première patiente au monde à avoir été opérée de nodules sur les cordes vocales sous hypnose

 

par   Nago Seck  3 octobre 2007 - © Afrisson