Afrisson

Biographie

Albert Bisaso Ssempeke


Albert Bisaso Ssempeke est le fils d’Albert Ssempeke, ambassadeur de la musique de cour du royaume Buganda. Comme son père, il perpétue les musiques de ce royaume d’Ouganda.

Albert Bisaso Ssempeke est né en Ouganda en mai 1978. Il a passé son enfance à Naggalama en Ouganda, dans le district de Mukono, avant de partir vivre avec son père en 1987. Son père, le regretté Dr Albert Ssempeke, décédé en 2006, était un artiste de renommée internationale, un multi-instrumentiste et un professeur, un des rares musiciens contemporains à avoir perpétué les traditions musicales de l’ex-royaume du Buganda.

Albert Bisaso Ssempeke a commencé à créer ses propres instruments à partir de matériaux locaux à un âge précoce, puis a commencé à étudier la musique auprès de son père. Bisaso est devenu depuis un spécialiste de la culture ougandaise et en particulier des danses et des musiques du royaume du Buganda. Il joue une variété d’instruments traditionnels ougandais, l’Amadinda (long-xylophone), l’Endigidi (un luth à cordes frottées), l’Endongo ( une lyre), le kadongo (lamellophone), l’Endere (flûte), et divers types de batteries et percussions.

Albert réside actuellement à Kampala, en Ouganda et joue avec divers groupes et musiciens de la capitale ougandaise. Albert donne également des conférences au niveau international, anime des ateliers et donne des concerts à travers le monde (Autriche, Allemagne, Afrique du Sud). Albert enseigne la musique aux jeunes et aux adultes de Kampala. Il a subi plusieurs influences musicales : celle de son père Albert Ssempeke mais aussi d’Everesto Muyinda, de Temuteo Mukasa, du Nigerian Fela Kuti et du Zimbabwéen Oliver Mtukudzi.

 

par   Sylvie Clerfeuille  29 mars 2012 - © Afrisson