Afrisson

Biographie

Alix Poulot


Artistes Réunion | Naissance : 1960 | Styles :  Maloya - SégaSite internet

Guitariste, bassiste, compositeur, arrangeur, Alix Poulot débute en 1984, optant pour une musique afro-caribéenne-créole aux couleurs jazz.

Les années au Port

Alix Poulot est né le 10 avril 1960 au Port, une ville de l’île de la Réunion. En 1972, il poursuit ses études à l’école militaire du Tampon, et y apprend le rudiment du solfège et la pratique de la guitare après un bref essai au clairon. Deux ans plus tard, son passage au collège Edmond Albius lui permet d’approfondir ses connaissances au sein des ateliers musicaux du collège. Après 2 années au lycée du Butor, à St Denis , Alix rejoint les parachutistes du 2ème RPIMa à Pierrefonds puis s’installe en mai 1980 à Meyzieu, une ville de la banlieue lyonnaise où il
travaille comme ouvrier er vit dans une ambiance très cosmopolite : ses amis sont arabes, africains, antillais, italiens.

Kabar Maron

De retour à la Réunion, Alix Poulot se remet à composer et rencontre Dominique Tambouran qui le présente à Gilbert Pounia leader du groupe Ziskakan. De cette rencontre naît le groupe Kabar Maron qui assurera les premières parties du groupe phare. En 1984 au Port, Kabar Maron explore le maloya en compagnie de Imel Maury , de Philippe Cuvelier et de Gérard Bienvenue. Rapidement Alix opte pour une orchestration moderne, batterie et guitare électrique (Dominique Tambouran, Lucay Canon ...).

Rencontres antilllaises

Après la sortie de la K7 du groupe "Kaméléon", une autoproduction, Alix Poulot entame une carrière solo et sort en 1988 Zagat, une cassette , qui lui ouvre les portes de Paris où il rencontre Tanya ST Val, Ralph Thamar, Mario Canonge et Beethova Obas. Après quelques aller-retours entre Paris et La Réunion, il enchaine plateaux télé, radio, scène et s’impose progressivement sur la scène locale comme auteur, compositeur, interprète.Après des petits boulots, il devient Disc Jockey puis animateur radio à Korail K.O.I., la radio locale du Port.

Youssou Ndour et Sabouk

Côté musique, Alix Poulot alterne les formations de Maloya électrique et progressif comme Soukouss (Denis Payet, Alain Iva, Max Dalleau, Lucay Canon, Philippe Baraka) ou encore Yanbane (Teddy Baptiste, Pascal Raymond, Bernard Filo, Thierry Nayet) et son groupe de scène Kabar Maron. Avec cette dernière formation, il assurera la première partie de Youssou N’Dour lors de son concert à La Réunion en 1995 puis du groupe Sabouk, un concert qui fera l’objet d’un Cd live, Marmay.Il se joint alors au groupe "Band Dalon" pour deux albums en qualité d’arrangeur et de directeur musical et fait alors la connaissance de Régis Lacaille et de Bernard Brancard.

Créol cool music

En 1995 sort son premier CD, Blues Tropical dont le titre "O savana" servira de générique à l’émission culinaire « Vanille Combava » de la chaine de télévision « Antenne Réunion ». Les deux années suivantes, il tourne avec son trio dans les pubs, les cabarets et les restaurants de la Réunion. Deux ans plus tard sort le Cd éponyme Alix Poulot où il dévoile un style personnel qu’il baptise la « Créol cool music », un genre qu’il développe au fil de ses albums dont Naguère, Sweet et faim en 1998, La ronde des enfants en 1997, One ticket en 2000.

Vingtième anniversaire

Ce passionné de la guitare a rendu hommage à Alain Peters, un des pionniers du maloya. En 2004, il a fêté ses vingt ans de carrière en organisant en 2004 au Port, sa ville de naissance, expositions, concerts et kabar et en rééditant en un coffret de douze albums l’intégrale de ses oeuvres, sous le sobre nom L’Intégrale . en 2005, il sort une nouvelle oeuvre, Ker soley, reflet de son blues créole.

Source : http://capbleu.web.ool.fr

 

par   Sylvie Clerfeuille  7 mai 2007 - © Afrisson