Afrisson

Biographie

Alyoon

   Alioune Cissé
Artistes Sénégal | Naissance : 1973 | Styles :  Afro-folk - World / Musique du monde Site internet

Né le 21 février 1973 à Dakar au Sénégal, l’auteur, compositeur, guitariste et chanteur, Alioune Cissé dit « Alyoon » développe un afro-folk ou un afro-jazz aux influences blues ou pop. Fils d’un père diplomate à l’ONU ayant travaillé dans plusieurs pays d’Afrique et en Europe, Alyoon a vécu, avec sa famille, au Rwanda, en Somalie, au Cameroun, au Soudan, au Congo Kinshasa (RDC) et dans bien d’autres pays encore...Ces différents voyages lui ont permis de se familiariser à divers courants musicaux : makossa, bikutsi, qaaci, rumba congolaise, afro-cubain, afro-beat, reggae, blues, jazz, rock, soul, chanson française et bien sûr mbalax (musique la plus populaire du Sénégal...

Nomades

Adolescent, Alyoon découvre la France et grandit aux sons de Tracy Chapman, Bob Marley, Otis Redding ou encore Jean-Jacques Goldman. Sa rencontre en 1996 avec le guitariste Pierre-Yves Sizaret alias « Spy » sera déterminante pour la suite de sa carrière. Ce dernier le présente en 2002 à Jay-EE Niamey, auteur, producteur et directeur du label Little Genius Entertainment à Paris. Interpellé par le timbre et les inflexions de la voix de l’artiste sénégalais, ce dernier décide de s’investir dans la direction artistique de l’album d’Alyoon, Nomades, et l’aide à s’entourer de talentueux artistes : Guy Nsangué (basse), Yann Cortella (batterie), Toups Bebey (percussions, saxophone), Spy, Eric Zicky et Kristo Numpuby (guitares), Djéli Moussa Diawara (kora) et les choristes de Zouk Machine. A la parution en 2005 de Nomades qui exprime ses origines, le grand public découvre son afro-folk ou son afro-jazz aux influences blues et pop, teinté de sonorités africaines et chanté en wolof (sa langue) et en français.

Spy & Mouss Diouf

En 2006, son titre « Fatengen » est sélectionné dans la compilation Coffret Francophonie. Un an plus tard, Alyoon quitte le label Little Genius Entertainment et commence une collaboration avec son compatriote et ami Mouss Diouf (1964-2012), le comédien de la série « Julie Lescaut » qui a toujours soutenu les différents projets du chanteur. Ce dernier fut le premier à l’encourager lorsqu’il avait contacté le label Universal en 1997. En 2007, Alyon commence à collaborer avec l’acteur sénégalais, assurant les premières parties de son One Man Show à Lyon (Palais des Sports), à Vesoul et à Port-sur-Saône. Dès lors, Alyoon décide de s’installer à Vesoul. Après un duo réalisé avec Julia Sow dite Julia Channel (Julia Chanel, Lydia Chanel, Giulia Chanel, Giulia Santos, Lady Shanne ou Ute Wolf), une ancienne actrice pornographique française devenue chanteuse, Alyoon décide de mettre fin à cette collaboration : « Parfois, il y a un grand fossé entre les projets artistiques et ceux d’une production, l’un partage et l’autre vend, mais s’il n’y a aucun partage entre les deux rien ne marchera ».
L’année 2008 sera pour Alyoon un nouveau départ, avec la création d’un groupe avec le guitariste Julien Gardiennet. Ils sont rejoints plus tard par
Alain Perrier (percussions) Jean-Christophe Thiolot (batterie) et Philippe Cordier (basse)...

 

par   Nago Seck  14 janvier 2007 - © Afrisson