Afrisson

Biographie

Amadou & Mariam


Amadou & Mariam est un duo formé par Amadou Bagayoko (auteur, compositeur, guitare, flûte, voix, percussion) et Mariam Doumbia (auteur, interprète), tous deux non-voyants. Ils proposent une musique mandingue à laquelle ils injectent divers styles : blues, soul, pop, funk, “son cubano” (salsa), rock, reggae et parfois même électro...

Lorsque l’on compte à son actif un album déjà considéré comme un classique, qui a raflé plusieurs récompenses et s’est imposé au sommet des classements, il n’est pas rare que l’enregistrement de son successeur soit source d’angoisses et d’interrogations. Ce n’est pourtant pas le cas d’Amadou & Mariam, dont le nouvel album, Welcome To Mali, s’appuie ouvertement sur les opportunités que le succès phénoménal de ‘Dimanche à Bamako’ leur a présentées, pour atteindre de nouveaux sommets de créativité musicale.

Dimanche à Bamako

Avec Dimanche à Bamako, produit et réalisé avec Manu Chao, le duo malien s’est propulsé au sommet des charts en France, remportant dans la foulée une Victoire de la Musique mais aussi deux BBC Radio 3 Awards dans la catégorie World Music. Un succès qui a aussi et surtout permis à Amadou & Mariam de tourner dans le monde entier, passant du WOMAD au festival de Glastonbury, des petits clubs aux grandes salles de concerts à guichets fermés et jusque dans des festivals américains comme Coachella et Lollapalooza. Ils ont même été choisis pour interpréter l’hymne officiel de la Coupe du Monde en Allemagne en 2006. Ce faisant, ils ont côtoyé un large éventail de musiciens, dont certains, comme Damon Albarn et le rappeur somalien K’naan, se retrouvent à leurs côtés dans Welcome to Mali.

Le fruit de ces différentes rencontres et expériences est un album dans lequel le duo élargit ses horizons tout en restant fidèle à ses origines, soulignant de nouveau le caractère exceptionnel de son savant mélange de douces mélodies et de rythmes funk, mené par le jeu de guitare blues d’Amadou et leurs voix irrésistibles. Welcome to Mali est un disque qui est peut-être profondément africain, mais aussi un disque de musique pour le monde et non du monde”, une distinction qu’avaient bien saisie le groupe de musique pop new-yorkais Scissor Sisters qui, tombés amoureux de “Dimanche à Bamako”, avaient demandé à Amadou & Mariam d’assurer la première partie de leur tournée anglaise.

L’histoire de ce duo commence pourtant il y a plus de 25 ans, bien avant la sortie de “Dimanche à Bamako”, lorsqu’Amadou Bagayoko et Mariam Doumbia se rencontrent en 1977 à l’Institut des jeunes aveugles de Bamako, au Mali, où ils se produisent aujourd’hui encore et invitent des artistes au festival annuel caritatif Paris-Bamako.

Amadou & Mariam à Abidjan

A l’époque, Amadou avait déjà fait ses armes en tant que jeune guitariste au sein des Ambassadeurs du Motel de Bamako, l’une des meilleures formations d’Afrique de l’Ouest dans les années 1970, tandis que Mariam chantait depuis longtemps dans les mariages et d’autres festivals traditionnels maliens. En 1980, ils donnent leur premier concert en tant que duo. Ils s’installent à la fin des années 1980 à Abidjan, en Côte d’Ivoire, où ils réalisent leurs premiers enregistrements. Ces derniers, sortis à cette époque sous forme de cassettes, ont été remastérisés et réédités par Because Music dans le coffret 5CD 1990-1995 : L’Intégrale des Années Maliennes.

Manu Chao

Vers la fin des années 1990, alors sans cesse entre Bamako et Paris, le duo enregistre Se Te Djon Ye (1998 - Sonodisc), signe la même année avec Universal et sort les albums Sou Ni Ti (1998), Tje ni Mousso (1999) et Wati (2002). Vient ensuite la rencontre avec l’auteur, compositeur, guitariste et chanteur français d’origine espagnole, Manu Chao, qui tombe amoureux de leur musique. Ce dernier participe à l’enregistrement de Dimanche à Bamako (1ère sortie du label Because Music en 2004), à la fois en tant que producteur et collaborateur, un succès international.

Welcome to Mali

Sorti en novembre 2008 en Angleterre puis en sortie mondiale le 24 Mars 2009, Welcome to Mali, produit par Marc-Antoine Moreau, leur directeur artistique et manager de longue date, et enregistré entre Bamako, Dakar, Paris et Londres. Welcome to Mali (Bienvenue au Mali) n’aurait probablement pas pu voir le jour sans le succès de Dimanche à Bamako, un disque qui leur a permis de rencontrer d’autres musiciens et de travailler avec eux par le biais de projets tels que Africa Express de Damon Albarn. Comme l’explique Amadou : “Partager des sons et des idées avec d’autres musiciens et trouver de nouveaux moyens de s’exprimer, c’est ce qu’il y a de plus passionnant dans ce métier. Cet album est le fruit de ces rencontres et opportunités. Il s’inscrit dans la lignée de ce que nous faisons depuis longtemps, tout en marquant aussi une évolution. Welcome to Mali est en quelque sorte la rencontre entre nos origines et nos aspirations futures”.

Eclipse : concerts dans l’obscurité

En 2010, le duo malien Amadou & Mariam lance le projet "Eclipse", une série de concerts dans l’obscurité totale, afin de faire partager leurs sensations de non-voyants. Une expérience unique. Ce spectacle retrace leur carrière au travers de leur musique et de la narration du poète malien Hamadoun Tandina. Ils sont accompagnés dans ces spectacles par le joueur de kora Madou Sidiki Diabaté.

Folila

En 2012, trois ans après la parution de The Magic Couple, sort Folila, un album éclectique, comprenant plusieurs invités prestigieux issus d’autres planètes musicales comme Abdallah ag Oumbadougou (pionnier du blues touareg et membre de Desert Rebel), Santigold, Tunde & Kyp de TV On The Radio, Ebony Bones, Theophilus London, Amp Fiddler et Jake Shears des Scissor Sisters. Un album qui confirme la renommée internationale du couple aveugle du Mali, comme ce duo d’artistes fut désigné à ses débuts.

Les Amazones d’Afrique

En 2015, Mariam Doumbia, est, aux côtés de ses compatriotes Oumou Sangaré et Mamani Keïta, du projet Les Amazones d’Afrique. Fondé sous l’impulsion de l’agence de production et de management 3D Family, le groupe Les Amazones d’Afrique, munies de leurs voix puissantes et complémentaires, se rallient à la lutte pour l’émancipation féminine, notamment en Afrique. Accompagnées de femmes instrumentistes comme Pamelo Badjogo (chœurs), Mouneissa Tandina (batterie) et Madina Ndiaye (kora), elles tournent en Europe pour sensibiliser le grand public, invitant à chaque spectacle, des artistes tels que Tiken Jah Fakoly, Jean-Louis Aubert, les frères Mouss et Hakim de Zebda.

* Source : www.amadou-mariam.com

 

par   Nago Seck  13 mars 2007 - © Afrisson

Discographie

Amadou & Mariam
 

Bibliographie