Afrisson

Biographie

Amédée Pierre

   Pierre Amédée Nahounou Digbeu
Artistes Côte d’Ivoire | 1937-2011 | Styles :  Afro-cubain - Afro-fusion - Gbé-Gbé

Auteur, compositeur, chanteur et comédien ivoirien, Pierre Amédée Nahounou Digbeu aka Amédée Pierre (le prénom Pierre lui fut attribué lors de son baptême) est une des figures emblématiques de la musique ivoirienne. Amédée Pierre meurt le 30 octobre 2011 à Treichville, un quartier populaire d’Abidjan.

Né le 30 mars 1937 à Tabou (en région Krou) au sud-ouest de la Côte d’Ivoire, Amédée Pierre débute dans la musique tout en travaillant comme infirmier. Alors que la Côte d’Ivoire est dominée par la rumba congolaise, le highlife ghanéen ou encore l’afro-cubain, Amédée Pierre décide de lancer une musique tirée des sonorités locales dont le « gbégbé » et des chants « bétés » (sa langue). Il injecte en effet à son afro-cubain de la rumba congolaise et des rythmes nationaux dont le ziglibithy des « Bété ». A la sortie de son premier album Djoro dont le titre phare « Moussio Moussio », c’est le succès national et le grand public le surnomme « Dopé National » (« dopé » veut dire « rossignol » en « bété »). Suivent plusieurs tubes dont « Sokokpeu », « Zodo gbabanao », « Vla » ou encore « Lorougnon Rabé »…
Amédée Pierre qui a été à l’origine de la création du BURIDA (Bureau Ivoirien des Droits d’Auteur) meurt le 30 octobre 2011 à Treichville, un quartier populaire d’Abidjan (Côte d’Ivoire)...

 

par   Nago Seck  7 mai 2007 - © Afrisson