Afrisson

Biographie

Ameth Male


Petit frère de Baaba Maal, Mohamed Maal aka Ameth Male s’est fait connaître auprès de son aîné, puis en enregistrant en 2000 un album en duo avec Mansour Seck, Mansour Seck et Mohamed Male. Mais, c’est avec Laanamayo, son premier album solo ("Live") que l’auteur, compositeur, guitariste et interprète halpulaar (peul) s’est illustré sur le plan international.

Contrairement à son frère, Ameth a conservé le nom originel de son père, Male, que son aîné a traduit en pulaar (peul), Maal. Ce qui les différencie, entre autres.

Une famille de musiciens

Né en 1963 à Podor au Fouta, au nord du Sénégal, dans une famille de musiciens (une mère et un frère compositeurs - interprètes, un père muezzin à l’immense et belle voix), Ameth Male commence tout naturellement dans le chant avant de faire de la guitare son instrument de prédilection, au décès de sa mère à ses 20 ans. mais ce n’est qu’à 23 ans, après son service militaire, qu’il se consacre totalement à la musique. Plus tard, il décide d’aller, trois ans durant, à la rencontre de divers villageois et historiens afin de recueillir auprès d’eux les chants, rythmes, histoire et contes traditionnels qui vont l’inspirer. A la suite de ce périple, Ameth male crée en 1988 le groupe Dental ("le rassemblement" en peul) et tourne dans tout le Sénégal. Par la suite, il intègre comme choriste, avec son frère Cheikh Maal, le groupe de son frère Baaba Maal, le Dande Lenöl avec lequel il sillonne diverses pays.

Laanamayo

En 1992, Ameth Male part en France pour des études de musique. Cinq ans plus tard, il retourne au bercail et enregistre un album en duo avec Mbarkhane Ciss... Le succès est immédiat mais Ameth le désir d’apprendre prend vite le pas sur la renommée naissante...Il décide alors d’aller poursuivre ses études en Europe. Parallèlement, il réalise un album en duo avec Mansour Seck, Mansour Seck et Mohamed Male (2000). A la fin de ses études en 2002, il signe avec le label Atoll Music et sort Laanamayo ("La pirogue du fleuve" en pulaar), dont les titres "Touba", "Le Joola", "Abdou", "Diamanou" ou "Sénégal". Ce premier album solo acoustique, tiré des sonorités peules (wango, yela, ripo), chanté en peul, en wolof et en bambara, et enregistré en "Live" le révélera sur le plan international.

Artiste engagé, Ameth Male soutient l’association Gam’s qui défend les victimes d’abus sexuel et collabore avec le PNUD sur l’immigration clandestine ou encore l’Ambassade de France en Mauritanie.

 

par   Nago Seck  15 mars 2007 - © Afrisson