Afrisson

Biographie

Ammy Coco

   Sekplan d’Aquin
Artistes Togo | Naissance : 1962

Cette Togolaise vivant à Londres dénonce en mina, swahili, français, anglais ou malinké et sur fond d’électro-soukouss ou reggae les micro-guerres de l’Afrique (« Tous assassins »). Elle débute en 1989 à Paris comme choriste de Soukouss Star.

Ammy Coco, de son vrai nom Sekplan D’Aquin, est née en 1962 à Lomé au Togo. Elle est issue d’une famille où la musique a toujours occupé une place importante, sa mère chantait dans la chorale de l’église du quartier, et sa cousine Afia Mala est une vedette de musique confirmée. C’est donc tout naturellement qu’a Ammy Coco, dés sa tendre jeunesse rêvera de monter sur les planches, à l’image de cette cousine qui représente pour elle, un modèle.
Après avoir fait ses premières classes en chanson au Togo dans les chorales d’église, elle entreprend à partir de 1986, une carrière de choriste à paris, c’est ainsi qu’elle participera aux chœurs de plusieurs musiciens de renommée Africaine, tels que : Pépé Kallé, Géo Bilongo, Eddy Gustave, Shaba Kahamba et bien d’autres. Sa passion pour la musique l’a mène à beaucoup voyager, désireuse de se perfectionner et de mieux apprendre. C’est en fin d’année 1990 que le producteur Eddy Gustave, séduit par la voix d’Ammy Coco produit son premier album, intitulé « Djagura ».

En 1993, elle passe sous la direction de son nouveau producteur Cyriaque Bassoka qui séduit par sa présence scénique et sa voix , travaille un second album dans les studios Londonnien avec des artistes Jamaïcains, Nigériens et Anglais, intitulé « Songui-Songui » qui sera un grand succès en Afrique. Durant plus de 4 mois , elle sera en tête du hit parade de musique à la radio Togolaise, Africa N°1, la radio Africaine internationale, fera d’une des chansons un générique d’une émission les plus écouté de la radio.

Après 3 ans, en 1996, Cyriaque Bassoka, l’a remet en studio, toujours à Londres accompagnée des musiciens professionnels de studio, elle sort un troisième album de 10 titres qui sera sur le marché du disque en 1997 sous le titre de « Tamesese »
En 2000, Cyriaque Bassoka sort son quatrième album qu’elle considère comme un album de maturité « Mama Africa » où elle interprète 9 titres avec brio. Ammy Coco s’est déjà produite sur plusieurs scènes en live avec des grands artistes tels que : Mory Kanté, Youssou Ndour. Elle a participée à plusieurs festivals en Angleterre, en Ecosse, Belgique, Allemagne et participe à beaucoup de spectacle à Londres où elle réside depuis 1992.

Elle espère devenir une grande chanteuse à l’instar de ses ainées , Myriam Makeba, Aïcha Koné , Tshala Muana, Angelique Kidjo, Mbilia Bell.
Elle veut conquérir sa place et être une figure respectable et imposante de la chanson Africaine, comme elle le dit si bien « Je voudrai que lorsqu’on parlera de chanteuse Africaine, l’on pense tout naturellement à Ammy Coco.

* Source : Cyriaque Bassoka Production.

 

par   Afrisson  7 mai 2007 - © Afrisson

Discographie