Afrisson

Biographie

Anna Teko

   Annabelle Teko
Artistes Bénin | Naissance : 1982 | Styles :  Gospel africain / Musique chrétienne

Née en 1982 dans la région de Lokossa au Bénin, l’auteure, compositrice et talentueuse interprète d’afro-gospel, Annabelle Teko aka Anna Teko chante depuis l’âge de 4 ans aussi bien sur scène que sur diverses productions musicales, comme “Yissé non”, “Iri Kpe”, “So Long” ou “Miva”. Lauréate du Festival des Arts et de la Culture organisé en 1997 à Cotonou par l’UNESCO, et en obtenant le premier prix de “Meilleure chanteuse” avec sa chanson "Paix dans le monde". Bientôt, elle se fait remarquer lors de nombreux festivals béninois et de la sous-région. Sa chanson "Vaccinez-vous", produite par l’UNICEF, sert de support pour une campagne de vaccination...

Comédies musicales et documentaire

Très jeune, Anna Teko est inspirée par des chanteuses d’horizons divers, telles que Miriam Makeba (Afrique du Sud), Bella Bellow (Togo), Céline Dion (Québec - Canada) et Whitney Houston (USA), pour la musique profane, mais aussi Dela Delali (Togo), Maggie Blanchard (Haïti - Québec), Rebecca Malope (Afrique du Sud ), pour la musique spirituelle. En 1998, Anna Teko enregistre, avec les Tekstars, groupe gospel composé pour l’essentiel de ses frères et sœurs, un album au titre évocateur, Iri Kpe, qui veut dire "Dieu". Cette même année, elle anime les festivités du 50ème Anniversaire de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) à Genève, en Suisse. En mai 1999, Anna Teko est la vedette de "Terre des rois, terre d’ébène", une comédie musicale de François Houessou qui fera l’objet d’un opus intitulé So Long. Un an plus tard, elle réitère avec succès l’expérience dans "La forêt sacrée", une autre comédie musicale écrite par son frère Just Teko, lui-aussi auteur, compositeur et chanteur. Courant 2000/2001, elle est le personnage central d’un documentaire de 50 minutes "Anna l’enchantée" réalisé par Monique Phoba et sélectionné en compétition au Fespaco 2001 au Burkina Faso. Le 7 Octobre 2002, elle donne un concert mémorable lors la soirée "Les enfants au cœur du NEPAD", puis collaborera avec Lokua Kanza ou encore King Mensah. Bénéficiant d’une bourse octroyée par l’Etat béninois, Anna Teko rejoint bientôt la France pour se perfectionner à l’école des musiques actuelles ATLA, à Paris. Anna Teko en revient avec un véritable bijou qui laisse une empreinte magique et que l’on ne se lasse pas d’écouter.

Ta douce voix

L’année 2006 voit Anna Teko enregistrer Réconciliation, un single aux parfums reggae, mais aussi une invitation à la réconciliation et à l’unité des chrétiens, un thème qui, au Bénin comme dans le reste de l’Afrique, est plus que jamais d’actualité. En Août 2009 en Martinique, le public antillais la découvre lors du concert "Le chant des syrenes", ainsi que dans l’émission télévisée "Pays d’artistes" sur RFO (Radio France Outre-Mer). En septembre de la même année, elle monte une chorale, Afro-Gospel, pour mettre en valeur le gospel africain et antillais. En Août 2010, José Versol, producteur, poète, chantre de la mazurka et de musique traditionnelle martiniquaise, auteur, compositeur et interprète produit Ta douce voix, dont un featuring avec Betty Marolany (“Shilo”). Cet opus resté en tête des meilleures ventes de disques aux Antilles pendant plus d’un an obtient le prix SACEM 2011 pour la "Meilleure chanson spirituelle", une confirmation de l’immense talent de cette voix du gospel africain et francophone. Son concert avec son groupe Le Ballet Tché Kreyol à L’Atrium, en Martinique, le dimanche 5 juin 2011, fera l’objet d’un DVD live, En concert à L’Atrium, offrant des chansons à la gloire de l’Eternel, parfois aux parfums compas haïtien, biguine ou zouk antillais, dont “Roi mystérieux”, “Oh Christ Oh Mon Roi”, “J’entends ta douce voix”, “Seigneur fait moi voir ta Gloire” ou encore “Adoration”.

Mon miracle

En 2012, Anna Teko sort Mon miracle, un opus dédié à Dieu Le Tout Puissant avec des titres révélateurs, comme Au pied de ta croix, Digne es-tu Seigneur ou encore Seigneur fais moi voir ta gloire. Dans cet album produit par Gabelus Production, le label de son mari Gilles Gabelus, un producteur français d’origine martiniquaise, Anna Teko explore la biguine antillaise ("Biguine pour Jézi") et le compas haïtien ("Tu n’as pas raison"), accompagnée de musiciens antillais : Michael Marnet (directeur Artistique, programmation), Dominique Bougraiville et Hervé Laval (batterie), Alain Dracius (batterie, percussions), Edgard Lareney et Didier Juste (percussions), Joseph-Rose Francis (basse), Alex Bernarsd (contrebasse), Jeff Baillard et José Verdol (guitares) et Ronald Tulle (piano, programmation).
En 1994, Anna Teko nous revient avec Totale adoration, un album entièrement voué à l’adoration totale de l’Eternel, avec des chansons comme “Nous t’adorons Oh Père”, “Il est merveilleux”, “Je t’appartiens”, “Tu es l’alpha”, “C’est auprès de Dieu” ou encore “Je veux t’adorer”.

 

par   Nago Seck  5 juillet 2009 - © Afrisson