Afrisson

Biographie

Aurlus Mabélé

   Aurélien Miatsonama
Artistes Congo Brazza | Naissance : 1953 | Groupes :  Loketo | Styles :  Soukouss - Afro-pop - World / Musique du monde

Né en 1953 à Poto-Poto, un quartier populaire de Brazzaville, en République du Congo, l’auteur, compositeur, arrangeur, producteur et interprète, Aurélien Miatsonama aka Aurlus Mabélé, débute sa carrière dans un ballet de danse traditionnelle avant de s’illustrer avec des textes sur la jeunesse au sein de N’dimbola Lokolé, l’orchestre de soukouss de la capitale fondé en 1974 avec Abato Bernard, Mav Cacharel, Jean Baron et Pedro Wapechkado. Plus tard, il rejoint la France pour des études, mais est vite happé par la musique. En 1986, il fonde, avec le guitariste Diblo Dibala, Loketo, un groupe phare du soukouss congolais des années 1980…

Loketo

Pendant des années, Loketo sera une référence de la scène soukouss, tournant dans le monde entier et enregistrant nombre d’albums au nom du groupe et de l’un de ses fondateurs, comme "Trouble" (1987), "Maracas d’Or" (1988), "Super Soukous" et "Explosion" (1989), "Extra Ball", "Embargo" et "Soukous Trouble" (1990) et "Mondo Ry" (1991)… Cette année 1991 voit Aurlus Mabélé enregistré avec Abato Bernard & L’orchestre N’dimbola Lokolé, son premier groupe à Brazzaville.
La formation du duo Aurlus Mabélé et Diblo Dibala est alors composée de Rémy Salomon (basse), Ti Jean et Mack Macaire (batterie), Komba Bellow (batterie électronique), Pablo Loubadika (guitare rythmique), Mav Cacharel, Aminata, Cathy Kati, Eugénie Pangui et Jean Baron, le chanteur, animateur décédé en février 2005. En 1988, Mav Cacharel quitte Loketo, crée son groupe Kebo et enregistre "Pour Toi" (1989). Quant à Diblo Dibala, il fonde en 1991 sa propre formation, Matchatcha.
Il faudra attendre l’année 2007 pour voir Loketo se reconstituer autour de quatre membres des débuts : Aurlus Mabélé, Diblo Dibala, Mack Macaire et bien sûr Mav Cacherel. Leur CD, "Réconciliation", symbole de leurs retrouvailles, de la cicatrisation des blessures et de la refondation de leurs relations, fête les 20 ans du fameux groupe de soukouss congolais. Un an plus tard, ils sortent "Acte II - Confirmation", un album “soukouzouk” (fusion de soukouss et de zouk antillais) qu’ils nomment soukouss moderne.

Albums solo

Entre-temps, Aurlus Mabélé, tout en chantant avec Loketo, tourne dans le monde et enregistre ses disques personnels, dont "King of Soukous" (1991), "Stop Arrêtez !" (1992), "Choc à distance" (1993), "Génération Wachima encaisse tout" (1994), "Africa Mousso" et "Best of Sebene Dance" (1996), "Qui dit mieux ?" (1997), "Protéine 4" et "Tour de contrôle" (1998), "Dossier X" (2000), "Fiesta d’Or" et "Ça va se savoir ?" (2001)…

Aurlus Mabélé contre la maladie

Victime en 2007 d’un AVC (accident vasculaire cérébral) dont il se remettra, Aurlus Mabélé reprend les routes et tourne en 2009 en Martinique et en Guadeloupe, toujours accompagné de son fameux groupe Loketo.

 

par   Nago Seck  1er mai 2007 - © Afrisson