Afrisson

Biographie

Awa Sangho


Artistes Mali | Naissance : 1972 | Groupes :  Ensemble Kotéba - Les Go de Kotéba | Styles :  Musique Mandingue - Afro-folk - Tradi-moderne - Afro-pop Site internet

Originaire de Dire, au nord du Mali, mais née à Bamako, Awa Sangho est à la fois songhaï et mandingue. Elle est formée au chant par sa mère, griotte, qui chante dans les cérémonies traditionnelles. Membre de l’Ensemble Koteba puis en 1993 du trio Les Go du Kotéba, elle entame une carrière solo en 2011 lorsqu’elle s’installe à New-York et signe en 2014 un premier album solo, Ala Ta ("la vérité appartient à Dieu") poursuivant le style du trio entre musique mandingue, soul, blues, pop, R&B et folk, qui lui vaut en 2015 une nomination aux Grammy Awards dans la catégorie "Meilleur artiste africain de l’année".

Awa Sangho est formée au chant par sa mère, griotte qui chante dans les cérémonies traditionnelles. Après des études à Bamako, elle part vivre chez son père à Abidjan en Côte d’Ivoire. Elle intègre bientôt l’Ensemble Koteba d’Abidjan, de Souleymane Koly, apprend le théâtre et la danse, tourne avec cet ensemble dans le monde entier. En 1993, en parallèle de l’Ensemble Kotéba, Awa forme avec Niama Kanté (Guinéenne) et Maaté Keïta (Ivoiro-Guinéenne) Les Go du Kotéba mêlant musique mandingue, soul, blues, R&B, pop et folk.

En 2011, Awa Sangho s’installe à New-York (USA) où elle mène depuis une carrière solo, et sort son premier album personnel Ala Ta dont les textes évoquent les problèmes sociaux de l’Afrique dont l’excision. Cet album lui vaut d’être nommée dans la catégorie "Meilleur artiste africain de l’année" à la 57ème cérémonie des Grammy Awards en 2015.

 

par   Sylvie Clerfeuille  23 juillet 2015 - © Afrisson