Afrisson

Biographie

Ayub Ogada


Artistes Kenya | Naissance : 1952 | Styles :  Afro-folk - Benga

Guitariste et joueur de nyatiti, ce musicien d’ethnie luo s’affirme par un jeu acoustique influencé par le benga et les rythmes de la région des Grands Lacs.

Cet artiste né à Mombasa est le fils de musiciens amateurs qui se produisent en duo dans les circuits étudiants des Etats-Unis. A l’âge adulte, Ayub Ogada décide de retourner au pays s’imprégnant des rythmes luo et du benga. Marqué par les musiques comme la soul, le jazz , les musiques latines mais aussi les styles des pays voisins comme la Tanzanie et le Zaïre, il adopte une version acoustique du benga à base d’instruments à cordes et de percussions.
En 1979, il fonde son propre groupe, l’African Heritage Band, fusion de rythmes kenyans et de rythmes importés. Après deux albums, une tournée en Europe, une carrière au cinéma, (dans le film « The kitchen Toto » parlant des « Mau Mau »), Ayub s’installe en Grande Bretagne en 1986 où il côtoie la communauté musicale africaine de Londres. Membre occasionnel avec le guitariste kenyan Za Sikobe du groupe de rumba congolaise Taxi Pata Pata puis fondateur de Rafiki Orchestra, il développe un style très mélodique rythmé par la guitare et le nyatiti, une lyre de la région des Grands Lacs, qui retient bientôt l’attention de Peter Gabriel. Ce dernier signe sous son label Realworld son troisième CD « En mana kuoyo » et le programme dans les festival Womad. Ayub Ogada a participé également à divers groupes dont Afro-Celt Sound System. Il a signé plusieurs musiques de film dont comme I Dreamed of Africa en 2000, The Buffalo Soldiers en 2001, The Blue Room en 2002, Douma en 2005 , The Constant Gardener, avec les chansons « Koth biro » et « Obiero » la même année et la musique de la série Lond Way Round produite par la BBC. Egalement comédien, il a joué notamment en 1985 aux côtés de Robert Redford dans Out of Africa et a été la vedette du film Kitchen toto.

 

par   Sylvie Clerfeuille  7 mai 2007 - © Afrisson

Discographie