Afrisson

Biographie

Babani Koné


Auteur, compositrice, Babani Koné est une griotte adepte du style "djéli mandéka" de Ségou sur lequel elle chante en bamana.

Awa Koné

Née à Ségou dans les années soixante, Fatoumata Koné a fait son apprentissage auprès de sa grand-mère Awa Koné, griotte très célèbre qui l’invitait aux cérémonies de mariage et de baptême. Découverte par les responsables de la jeunesse de la localité pour participer aux manifestations culturelles ( inter quartiers, inter scolaires et le mouvement pionnier), Babani Koné participe à la Biennale Artistique et Culturelle, rejoint bientôt « les Etoiles du Mali » où elle enregistre deux albums : Sanou Djala et Barika classés parmi les meilleurs ventes du pays. Son style musical, djéli mandéka, est une modernisation des musiques mandingues et bamana.

Toumani Diabaté et Mokobé

A partir de 1982, elle entame une carrière internationale , participe au Festival Etoiles d’Afrique à Abidjan. En 1989 elle est invitée avec Toumani Diabaté (kora) au Festival de Dranouter- Gang en Belgique. En 1999 elle fait une apparition remarquée au Festival Africolor à St Denis, en France. En 2004 elle est primée au Festival World Culture Open de Séoul en Corée du Sud et en 2006, elle participe au festival : Les Dangereuses - The Asian Music Circuit en Grande Bretagne. En 2007, elle est invité à chanter, avec Popa, sur la "Fanka" de l’album Mon Afrique du rappeur français d’origine malienne, Mokobé. Elle a signé plusieurs albums personnels dont Djeliya en 2000, Sida en 2005 et Gnoumandon en 2008.

Source : http://www.babanikone.net

 

par   Sylvie Clerfeuille  7 mai 2007 - © Afrisson