Afrisson

Biographie

Babaté Orchestra


Groupes France -  Sénégal | Création : 2007 | Styles :  Afro-fusion

Babaté Orchestra, c’est un pont culturel entre deux continents, l’Europe et l’Afrique. C’est la rencontre improbable entre des musiciens issus des musiques du monde et du classique, sur des compositions de Jean-Marc Zelwer marquées par le monde du cinéma et des Tziganes imaginaires. Après l’écriture de la B.O. de "Lili et le Baobab" avec Romane Bohringer, Jean-Marc Zelwer a poursuivi l’aventure avec le chanteur Woz Kaly, invitant la pianiste Alessandra Agosti puis les autres musiciens du quintet à former Babaté Orchestra. Ce projet artistique mêlant une grande voix sénégalaise, des compositions subtiles, une instrumentation originale avec notamment les sonorités cristallines du santour ou aériennes du theremin, tisse des identités des émotions qui racontent les joies et les tourments du Fleuve et de la Terre.

Babaté Orchestra Trio

Depuis 2007, Babaté Orchestra évolue, parfois sous forme de trio avec Jean-Marc Zelwer (accordéon & compositions), Alessandra Agosti (piano) et Woz Kaly (voix).

La musique de Babaté Orchestra

La musique de Babaté Orchestra se rapproche de la musique classique sans en être, c’est une musique du monde sans en être. Paysage sonore unique en son genre qui tisse des identités, des émotions reliant les continents et les cœurs avec une infinie douceur. Comment décrire en deux mots cette formation inclassable ? : Universelle et atypique. Babaté Orchestra s’est forgé sur des rencontres humaines et artistiques inattendues : Une voix africaine d’exception, celle de Woz Kaly, qui transmet l’âme et la sagesse de ses ancêtres de Casamance, des cultures Wolof, Peule et Berbère, des compositions originales, intimistes ou dansantes, parfois même à caractère symphoniques, interprétées par la pianiste classique italienne Alessandra Agosti, le contrebassiste Pierre Maindive de l’Orchestre National d’Ile-de-France, Sylvain Dupuis, batteur-percussionniste fondateur par ailleurs du Haïdouti Orkestar, chacun apportant sa sensibilité et son bagage culturel. Enfin, l’accordéon, la clarinette et deux instruments rares joués par Jean-Marc Zelwer : le santour du Cachemire, cithare à cordes frappées, à la fois mélodique et percussif au timbre cristallin, et l’étonnant theremine, instrument dont on joue sans y toucher. Ces deux instruments aux sons magiques et éthérés transcendent toute la poésie présente dans Babaté Orchestra.

Ensemble, les cinq musiciens tissent des identités, des émotions et des langues qui racontent les joies et les tourments du Fleuve et de la Terre, prolongeant et étoffant ainsi une composition écrite par J-M Zelwer pour le long-métrage "Lili et le baobab" de Chantal Richard (avec Romane Bohringer, prix du meilleur premier film 2006, FilmFest d’Hambourg) et qui fut la fondation d’une fidèle entente artistique avec Woz Kaly.

Jean-Marc Zelwer

Compositeur multi-instrumentiste, Jean-Marc Zelwer crée depuis près de vingt ans des musiques pour le cinéma, le théâtre, le cirque et la danse contemporaine. Tel un peintre impressionniste avec ses pinceaux, brosses et couleurs, il manipule les sons en un mariage improbable. Il révèle ainsi un univers musical original inspiré de ses racines, de ses voyages et de ses rêves.

Les membres du groupes

Jean-Marc Zelwer (compositeur, santour, accordéon, clarinette)
Woz Kaly (chant)
Alessandra Agosti (piano)
Pierre Maindive (contrebasse)
Sylvain Dupuis (batterie, percussions)
Frédéric Dalila (Son & lumière)

 

par   Nago Seck  11 juin 2009 - © Afrisson

Discographie

Babaté Orchestra