Afrisson

Biographie

Tsiliva

   Christophe Tsiliva Diddot
Artistes Madagascar | Naissance : 1982 | Styles :  Dance - Kilalaky

Né le 27 juillet 1982 à Ambovombe (ou Ambovombe-Androy), dans la province de Tuléar (sud-ouest de Madagascar), l’auteur, compositeur, interprète et multi-instrumentiste (batterie, guitare, percussions), Christophe Tsiliva Diddot aka Tsiliva débute dans la musique à l’âge de 10 ans, bercé par les chants de ses parents, membres de chorales évangéliques à Morondava où ils se sont installés. La sortie en 2004 de son premier album Oh ! Le Tsiliva vol.1 au beat kilalaky, dont les titres sont diffusés en boucle par les radios, lui donne aussitôt une renommée nationale…

Sa réputation grandissante, Tsiliva va collaborer avec des groupes de Morondava et de la région, comme Tearano, Calypso, Cabaleros, Dadah de Fort Dauphin, Tsy Rangoty, Hazomanga, Terakaly, Mantalys ou encore Diddot Prod. Mais il désire être sous les feux de la rampe et s’oriente vers le kilalaky, une danse à la queue leu leu et une musique très cadencée de la région de Menabe, en pays sakalava, province de Tuléar, dans le sud-ouest de Madagascar. Il faudra attendre décembre 2005 pour entendre Oh ! Le Tsiliva, son premier opus au beat kilalaky, une sorte de dance music version malgache. En juin de la même année, son concert à Morondava, la capitale économique et administrative du Menabe, révèle ses talents de chorégraphe et ses qualités de show man. Dès lors, le public le consacre “roi du kilalaky”. Tsiliva a su se démarquer de ses pairs en faisant de ce genre musical, sa marque de fabrique.

La sortie en 2006 de son second opus I love you vol.2, fidèle à son style kilalaky très rythmé vient asseoir sa réputation auprès du grand public malgache et ses morceaux font le bonheur des discothèques du pays. Dès lors, Tsiliva, accompagné de ses 5 frères, de sa sœur et de ses amis musiciens, tournera dans tout le Madagascar, à la Réunion, à Mayotte et en France, et sortira en 2007 Sorry vol.3, Mikisakisaky et Be zesta (VCD signé Tsiliva Kilalaky) en 2008 ou encore Best of Tsiliva (VCD ) en 2009.

 

par   Nago Seck  22 avril 2008 - © Afrisson