Afrisson

Biographie

Bamba Yang

   Bamba Moussa Yang

Producteur, auteur-compositeur, arrangeur, directeur artistique, multi-instrumentiste (piano, claviers, guitare, basse) et chanteur né en Côte d’Ivoire, Bamba Moussa Yang plus dit Bamba Yang "le sorcier" vogue à merveille dans divers styles musicaux : ziglibithy, zouglou, coupé-décalé, mapouka, musique mandingue, afro-jazz, afro-cubain (salsa), afro-beat, afro zouk, alloukou, rumba congolaise, soukouss, highlife, blues, jazz, ragga, dancehall, reggaeton… sans oublier les bandes originales de films…

A ses débuts dans les années 1970, Bamba Yang joue comme claviériste, guitariste ou bassiste du compositeur Ernesto Djédjé, modernisateur du ziglibithy, un rythme et une danse des "Bété" de Côte d’Ivoire. Plus tard, il rejoint Amédée Pierre surnommé "Le Dopé National" ("dopé" veut dire "rossignol" en bété).

Depuis les années 1980, Bamba Yang collabore comme producteur, arrangeur, directeur musical ou instrumentiste avec des artistes d’horizons divers (Afrique, Antilles) : Reine Pélagie, Aïcha Koné, Meiway, Ziké, Monique Séka, Julie Mabéa, Didier Bilé, Denise et Bloco, Zani Diabaté, Luckson Padaud, Blissi Tebil, Pierre Akendengue, Guéi Victor, Delvis El Salsero, Yao Rose, Bella Lawson, Allou Sangaré, DJ Olive, Titus, Jacky Rapon & Group Zetwal et bien d’autres encore...
En 2001, Bamba Yang réalise "African Jump Up", un magnifique remix reggae/ragga du fameux titre "Ziboté" d’Ernesto Djédjé), "toasté" par DJ Olive (CD "Ivoir Sound System 2001"). La même année, il concocte un "Medley Party" du tube afro zouk, "Missounwa", de sa compatriote Monique Séka (CD "Ivoir’ Compil vol.6")...
Parallèlement à ses nombreuses activités dans les musiques du monde, Bamba Yang est bassiste de son groupe de jazz, de blues, de highlife ghanéen et d’alloukou (une danse et un rythme "bété" de Côte d’Ivoire).

 

par   Nago Seck  2 septembre 2007 - © Afrisson