Afrisson

Biographie

Bamba Yang

   Bamba Moussa Yang

Producteur, auteur, compositeur, arrangeur, directeur artistique, multi-instrumentiste (claviers, guitare, basse) et chanteur né en Côte d’Ivoire, Bamba Moussa Yang plus dit Bamba Yang « le sorcier » vogue à merveille dans divers styles musicaux : ziglibithy, zouglou, coupé-décalé, mapouka, musique mandingue, afro-jazz, afro-cubain (salsa), afro-beat, afro zouk, alloukou, rumba congolaise, soukouss, highlife, blues, jazz, ragga, dancehall, reggaeton…sans oublier les bandes originales de films…

A ses débuts dans les années 1970, Bamba Yang joue comme claviériste, guitariste ou bassiste du compositeur Ernesto Djédjé, modernisateur du ziglibithy, un rythme et une danse des « Bété » de Côte d’Ivoire. Plus tard, il rejoint Amédée Pierre surnommé « Le Dopé National » (« dopé » veut dire « rossignol » en « bété »).

Depuis les années 1980, Bamba Yang collabore comme producteur, arrangeur, directeur musical ou instrumentiste avec des artistes d’horizons divers (Afrique, Antilles) : Reine Pélagie, Aïcha Koné, Meiway, Ziké, Monique Séka, Julie Mabéa, Didier Bilé, [Denise et Bloco-3698], Zani Diabaté, Luckson Padaud, Blissi Tébil, Pierre Akendengue, Guéi Victor, Delvis El Salsero, Yao Rose, Bella Lawson, Allou Sangaré, DJ Olive, Titus, Jacky Rapon & Group Zetwal et bien d’autres encore...
En 2001, Bamba Yang réalisera « African Jump Up », un magnifique remix reggae/ragga du fameux titre « Ziboté » d’Ernesto Djédjé), « toasté » par DJ Olive (CD Ivoir Sound System 2001). La même année, il concocte un « Medley Party » du tube afro zouk, « Missounwa », de sa compatriote Monique Séka (CD Ivoir’ Compil vol.6)...
Parallèlement à ses nombreuses activités dans les musiques du monde, Bamba Yang est bassiste de son groupe de jazz, de blues, de highlife ghanéen et d’alloukou (une danse et un rythme « Bété » de Côte d’Ivoire).

 

par   Nago Seck  2 septembre 2007 - © Afrisson