Afrisson

Biographie

Batourou "Batrou" Sékou Kouyaté

   Sékou Batourou Kouyaté

Originaire du Mali, Sékou Batourou Kouyaté aka Batrou Sékou Kouyaté fut l’un des plus illustres korafola (joueur de kora) d’Afrique de l’Ouest. Né dans une grande famille de djélis (griots), il a reçu de ses parents l’héritage de la culture griottique et les secrets du répertoire traditionnel de la musique mandingue de kora.

Ensemble Instrumental du Mali

Au lendemain de l’indépendance du Mali, acquise le 22 septembre 1960, Batrou Sékou Kouyaté est membre fondateur, en 1961, de l’Ensemble Instrumental du Mali, un groupement de musique traditionnelle et chorale, qui a pour mission de prospecter le répertoire et mettre en valeur l’héritage prodigieux du Mali dans le domaine de la musique et de la chanson. Appelé aussi Ensemble Instrumental National du Mali, il comprend divers instruments traditionnels, comme la kora, le balafon le ngoni, le kamélé ngoni, le dozon ngoni, le djembé, les tambours dundun, le flé (flûte mandingue), le tambin (flûte peule), le tamani, le sokou ou encore le bolon.

Troupe multiculturelle, l’Ensemble Instrumental du Mali a accueilli, au fil des ans, la plupart des instrumentistes et vocalistes du pays, dont Sidiki Diabaté (et plus tard son fils Toumani Diabaté), Djélimady Sissoko, Mokontafé Sako, Fanta Damba, Dogomani "Domani" Dagno, Coumba Sidibé, Kélétigui Diabaté ou encore Bassékou Kouyaté

Son interprétation, avec l’Ensemble Instrumental du Mali, de "Kémé Birama", un air populaire de la musique mandingue, fut un des grands moments de cette période.

Cordes anciennes

En 1970, Batrou Sékou Kouyaté est, avec Sidiki Diabaté, Djélimady Sissoko et N’Fa Diabaté, du projet "Cordes Anciennes ", la première anthologie de la musique malienne réalisée par le label allemand Bärenreiter-Musicaphon, et mettant en exergue le jeu de kora, instrument souvent utilisé pour accompagner les chants. Cet album comportant des classiques de la de la musique mandingue de kora, comme "Sunjata" (Soundiata), "Ala La Ké", "Duga", "Kaïra" "Koulandjan" ou encore "Toutou" sera réédité par les labels Syllart Productions, Buda Musique ("Mali : Cordes Anciennes") et Bolibana.

Artiste incontournable, Batrou Sékou Kouyaté a influencé plusieurs générations de korafolas (joueurs de kora) tels que Mory Kanté et son petit frère Djéli Moussa Diawara, Balla Tounkara, et bien d’autres…

Les autorités maliennes lui ont rendu hommage en éditant le 13 juin 1983 un timbre de 300F CFA à son effigie (format : 28 x 38 mm).

 

par   Nago Seck  7 mai 2007 - © Afrisson