Afrisson

Biographie

Bétika


Née à Lakota dans le centre ouest ivoirien (près de Bouaké), Bétika, l’auteur, compositrice et interprète Brigitte Houedji dite « Bétika » s’est s’illustré avec son titre au beat Coupé-décalé, « Ah les hommes ! », une dénonciation des hommes matérialistes qui courent après les femmes financièrement aisées.

La fille adoptive de Grand Bassam

Bétika, « écoutez d’abord avant de parler » en baoulé (sa langue maternelle), vit depuis 1987 à Grand Bassam, d’où son second surnom : « La fille adoptive de Grand Bassam ».
Dès son arrivée dans cette dans la ville balnéaire à l’Est d’Abidjan, Bétika commence à se faire un nom en participant à la finale du concours « Podium » de la RTI (Radio Télévision Ivoirienne) avec le groupe Fam’Zo. La sortie en 1996 de Ma vie, son premier album aux couleurs zouglou, afro-zouk, ndombolo ou abissa sur la spiritualité (Dieu) et l’amour (sous toutes les formes), arrangé par feu Marcellin Yacé, lance définitivement sa carrière solo.

Adams Touré, fondateur d’ADAP & FUN

Mais il faut attendre l’année 2000 et la parution de Ah les hommes !, une dénonciation des gigolos au beat Coupé-décalé pour que Bétika soit réellement reconnue par le milieu musical ivoirien. Missié Pardon !, son troisième opus solo réalisé en 2005 lui vaut plusieurs récompenses :
Prix du meilleur album de l’année 2005 de l’émission Iroko de la RTI (Radio Télévision Ivoirienne) ;
Palme d’Or du Tiercé Gagnant 2005 organisé par Mixage Production ;
Trophée RTI Music Awards 2006 de la Meilleure Chanteuse et du Meilleur Spectacle de l’année 2005 ;
Super Trophée Georges Benson (Award des Awards RTI Music 2006).

Depuis 2006, Bétika esr représentée en France par Adams Touré du label ADAP & FUN.

 

par   Nago Seck  23 septembre 2007 - © Afrisson