Afrisson

Biographie

Binhan Quimor

   Binhan Quinhe Quimor
Artistes Guinée Bissau | Naissance : 1977 | Groupes :  Super Mama Djombo | Styles :  Afro-fusion - Folk - Goumbé (Gumbe) - Kizomba

Né le 8 juillet 1977 à Tombali, le chef-lieu est Catió, au sud de la Guinée Bissau, Binhan Quinhe Quimor aka Binhan Quimor, est un auteur-compositeur, guitariste et chanteur engagé. Ses textes chantés en créole portugais ou en portugais, et dénonçant les inégalités sociales, les problèmes politiques, mais parlant aussi d’amour et de paix, sont soutenues par une musique mêlant [gumbe-5950] (ou goumbé), kizomba, afro-folk, blues et tina, un style de la région de Caheu, proche du séga de la Réunion et joué avec une calebasse tambour d’eau.

Ses débuts

Très jeune, Binhan commence à apprendre à jouer de la guitare avec le pasteur Augustin A. Ambe à l’Eglise évangélique de son quartier. Alors âgé 14 ans, Binhan, pris en charge par son oncle, était déjà célèbre grâce à ses chansons qu’il aimait fredonner avec ses amis dans les fêtes de village et pendant la saison de récolte du riz. Surpris par ce succès naissant, il est contraint d’émigrer vers la capitale Bissau où il va développer ses talents et collborer avec plusieurs groupes.

Binhan et Super Mama Djombo

En 2007, Binhan rejoint comme lead vocal Super Mama Djombo, le groupe culte dirigé par l’artiste militant Adrian Atchutchi, très populaire pour ses prises de position indépendantistes et ses hommages à Amilcar Cabral. C’est ainsi qu’il participe en 2008 à l’enregistrement de "Ar Puro", un album fusionnant [gumbe-5950], musique mandingue et kizomba angolaise, chantée en créole portugais.. La même année 2008, Binhan Quimor est nommé "Révélation de l’année" en Guinée Bissau. En 2009/2010, il participe à la tournée "Tour Ar Puro" du mythique groupe pour Super Mama Djombo, qui les mènera au Cap-Vert, au Sénégal, en Gambie, au Portugal, en France, en Hollande, en Islande, à Macao (région autonome de la Chine), en Allemagne et en Tunisie… "J’ai beaucoup appris avec ce groupe qui a donné beaucoup d’espoir aux Bissau-Guinéens. Pour moi, c’est une véritable école de la vie".

Binhan Quimor, le chanteur militant

Celui que l’on surnomme "la voix d’or de la Guinée Bissau" se distinguera avec des chansons engagées dénonçant les problèmes sociaux-politiques, les dictatures militaires, et parlant d’amour, de paix ou tout simplement de son pays natal, comme dans ses morceaux "Miskinho di un" ou "Turpeça Dissabidu".

Autres réalisations

En 2012, Binhan participe, avec l’éclectique musicien sénégalo-capverdien Remna Schwarz, à la tournée organisée par le Centre Culturel français de Bissau. L’année 2014 le voit représenter la Guinée Bissau au 20° anniversaire de l’UEMOA (Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine) à Ouagadougou, au Burkina Faso.
Parallèlement à sa carrière avec Super Mama Djombo comme lead vocal, Binham sort en 2015 "Lifante Pupa", un album comprenant Guiné nha terra, un titre aux parfums kizomba/zouk enregistré en featuring avec l’Ivoirienne Monique Séka.

 

par   Nago Seck  1er janvier 2008 - © Afrisson