Afrisson

Biographie

Bisso Na Bisso


Groupes Congo Brazza -  Congo Kinshasa | Création : 1998 | Styles :  Afro-rap - Rap français - Rap/Hip hop

Groupe franco-congolais fondé en 1998 en France sous l’impulsion de Passi, Bisso Na Bisso est un collectif mêlant rap et rumba congolaise, influencé par les artistes africains dont ils ont repris les titres dans leur premier opus "Racines" (1998) : le Congolais Franklin Boukaka ("Ata Ozali" dans "Intro") ou encore le Camerounais Manfred Ebanda (“Ami O” sous l’intitulé “Amiyo”)...

En 1998, plusieurs artistes d’origine congolaise et membres de divers collectifs de rap français décident de se réunir pour créer le groupe Bisso Na Bisso : Passi (Passi Ballende), D.O.C. TMC (Landry Mahoukou) des 2Bal (membre du collectif Ménage à 3 et ex-2Bal), G-Kill (Frédéric Mahoukou) des 2Bal (membre du collectif Ménage à 3 et ex-2Bal), Lino (Gaëlino M’Bani) d’Ärsenik, Calbo (Calboni M’Bani) d’Ärsenik, Ben-J (Fabien Loubayi) des Neg’ Marrons, Mystik (Gyslain Loussingui) et M’Passi de Melgroove (cousine de Passi).

Leur premier album Racines (1998) mettant en valeur leur culture africaine et vendu à plus de 180.000 exemplaires connaît un immense succès avec le titre “L’union”. Le second, Le 15 mai 99 - Concert Live, enregistré au Zénith de Paris, en France, leur vaut le prix du “Meilleur groupe africain” et du “Meilleur clip” aux Kora Music Awards 1999 à Sun City, en Afrique du Sud, en présence de Nelson Mandela et du Roi de la pop Michael Jackson.
Après plusieurs années de break discographique, Bisso Na Bisso revient en 2009 avec Africa, un album hommage à leur continent d’origine, dont des featurings avec Espoir 2000 (“Electrochoc”), Jocelyn Labylle (“Chéri pas douté”), Sizzla (“Même combat”), Manu Dibango (“Endetté”) et Khaled (“Avec le sourire”).

 

par   Nago Seck  10 mai 2007 - © Afrisson