Afrisson

Biographie

Blinky Bill

   Bill Ochieng Sellanga
Artistes Kenya | Naissance : 1982 | Groupes :  Just A Band | Styles :  Afro-électro - Afro-house - Afro-rap Hipco - Rap/Hip hop

Né en 1982 à Nakuru, dans la Vallée du Rift, au Kenya, Bill Ochieng Sellanga aka Blinky Bill est un auteur-compositeur, producteur, harmoniciste, rappeur et DJ ayant réussi à créer "un style afro-futuriste", de l’afro-fusion, entre électro, funk et hip hop, teinté par endroits de jazz… Son nom de scène fait référence à un dessin animé australien de son enfance, Blinky Bill, un petit koala courageux et écolo – un surnom que ses camarades lui attribuent à l’adolescence.

Ses débuts

Le prodige de la scène urbaine est-africaine grandit à Nairobi, passionné de lecture en tout genre, en bon nerd, l’oreille distraite mais bercée par les ambiances clubbing des "Matatus" (bus kenyans), les chants religieux de maman et les sons vintage congolais du paternel.
C’est tardivement, au lycée, qu’il met un pied dans la musique en dirigeant, sans formation aucune, à l’instinct, la chorale de l’école. L’ado créatif prend alors conscience de sa dimension d’artiste.

Blinky Bill et Just a Band

Il intègre l’Université Kenyatta, en sciences du sport. Il y croise Dan Muli et Mbithi Masya, de joyeux lurons rêveurs et talentueux, et ensemble lancent le collectif Just A Band au beat house, électro, funk, disco, soul, pop. Un nom qui exprime leur volonté de ne pas se définir comme un groupe au sens propre du terme, de rester humbles tout en partageant leu bon son.
Expérience très collaboratrice, le projet unique en son genre dans le pays, est une révolution dans le paysage musical local.

Ha He et Huff + Puff

En 2008, son premier album "Scratch To Reveal" paraît dans un esprit assumé façon Gorillaz, Daft Punk, ou encore Basement Jaxx, très électro-house aux couleurs funky et hip hop. Cet opus leur vaut une nomination aux Kisima Awards 2008, dans la catégorie "Meilleur groupe de fusion". Il est suivi par "82" en 2009 (tous les membres sont nés la même année), dont les titres "Ha He" et "Huff + Puff" connaissent un succès viral. Ce dernier titre est repris dans la B.O. de la série "Sense8" sur Netflix. Leur succès est tel qu’ils signeent avec le label Akwaaba Music qui réédite "82" en 2010.

Red Hot + Fela

Le troisième opus, "Sorry for the Delay" en 2012, scelle définitivement le sort de Bill, qui decide de se consacrer totalement à la musique.
Just A Band a ensuite l’occasion de participer en 2013 au projet Red Hot + Fela Live, aux côtés de sommités du continent et des USA tels que Tune-Yards (ou tUnE-yArDs), Questlove, Spoek Mathambo, TV on the Radio, Tony Allen, Angélique Kidjo, Childish Gambino…

Blinky Bill en solo

Après cette belle expérience, Bill se lance en solo, et participe à plusieurs programmes et résidences (1 Beat aux USA, Red Bull Music, Academy à Tokyo, Tedx à Rio de Janeiro) avant de sortir son premier EP en 2016, "We Cut Keys While You Wait", qui lui permet de définir son propre son, et d’expérimenter de nouveaux univers. Cet opus comprend des featurings avec Maia Von Lekow ("Dont Doubt"), ShappaMan ("Wacha Maneno") et Sage ("Rise"). Il travaille à la même période sur "The Remixes", un album de remix africains pour Goldlink dont il dirige la production.

Ses influences

S’il a formé son goût musical aux sons de la scène urbaine kenyane (notamment ceux du label Ogopa Deejays) ou aux musiques écoutées jadis en famille (Tabu Ley Rochereau, Franco, Sam Fan Thomas, Sello "Chicco" Twala), le musicien puise son inspiration dans les références de la musique mondiale : Michael Jackson, Chic, Stevie Wonder et tout ce qui touche au funk et au disco, et bien sûr dans le travil de 2Pac (Tupac Shakur) et Puff Daddy – "California Love" ayant été une véritable révélation pour le jeune étudiant de Nairobi, toujours attiré par la qualité des productions et soucieux de la recherche sonore.

Bill est un expérimentateur fou et prolifique, qui n’envisage pas la musique comme un cadre, mais comme une clé pour repousser ses limites et jouir d’une liberté créative sans fin. Il est devenu ce producteur perfectionniste qui défend becs et ongles l’intégrité de sa recherche musicale, garante de la qualité de son écriture.

Everyone’s Just Winging It And OtherFly Tales

A l’automne 2018, Blinky Bill propose son premier album interntional "Everyone’s Just Winging It And Other Fly Tales". Le titre exprime l’idée que l’être humain flotte dans la vie et fait de son mieux, avec ses succès et ses échecs, que la vie n’est pas un long vol tranquille.
L’album est parsemé de belles collaborations, spontanées et riches, avec notamment Sampa The Great, Petite Noir ou encore Nneka. On retrouve aussi quelques personnalités de la scène kenyane, comme Muthoni Drummer Queen, Sage…
Il aura fallu du temps, du succès, une incessante volonté créative et une force de travailsans failles, pour que le petit garçon rêveur, qui a affronté l’opposition de ses parents et de ses proches à ses rêves d’artiste, s’impose sur la scène d’un pays hostile à ce type de trajectoire et propose sa première production internationale.

*Source : Mounir Kabbaj
Ginger Sounds

 

par   Nago Seck  27 décembre 2010 - © Afrisson