Afrisson

Boogie Through The Night / Funky Kunga

Disques - Maxi 45T  |   Afrique du Sud  |  Harari (ex The Beaters)  |  Sipho “Hotstix” Mabuse  | Parution : 1983  | Label :  Gallo Records - Rufaro Records

Titres :
Face A :
1. Boogie Through The Night

Face B :
1. Funky Kunga

En 1968, en plein mouvement hippie, des étudiants du collège d’Orlando à Soweto (Johannesburg), Selby Fikilu Ntuli (leader, guitare, voix), Alec “Om” Khaoli (basse, voix), Monty “Saitana” Ndimande (seconde guitare) et Sipho "Hotstix" Mabuse (batterie, voix), fondent le groupe The Beaters. En 1975, ils enregistrent l’album Harari (double disque d’or), révélant une fusion jive, jazz, funk, marabi, mbaqanga qui va contribuer à leur popularité.

Lors d’une tournée en Rhodésie du Sud (actuel Zimbabwe) en 1976, ils décident de rebaptiser l’orchestre Harari, et s’illustrent par leur look hippie (jeans patte d’éléphant, chemises à manches bouffantes, gilets courts à fleurs, débardeurs colorés).
La reconnaissance internationale de Harari a lieu en 1978 lorsqu’ils sont invités à se produire aux Eats-Unis avec Hugh Masekela, excellent trompettiste de jazz sud-africain (afro-jazz). Pendant cette tournée, le guitariste et leader du groupe, Selby Fikilu Ntuli, décède, laissant Sipho "Hotstix" Mabuse comme le nouveau leader du groupe.

Légendaire groupe afro-rock / afro-funk / afro-pop, Harari fut une des formations phares de la scène musicale en Afrique du Sud, des années 1970 jusqu’en 1982, année de leur séparation.
Harari connaîtra une seconde jeunesse (éphémère) avec une nouvelle génération de musiciens plus afro-dance et au style vestimentaire BCBG, ayant comme compositeur et producteur, l’incontournable Sipho "Hotstix" Mabuse.

 

par   Nago Seck  1er novembre 2007 - © Afrisson