Afrisson

Bwé Foro

Disques - CD  |   Archipel des Comores -  France  |  M’Toro Chamou  | Parution : 2004  | Label :  Groove Ethnik Music

Titres :
1. Soma
2. Dayma
3. Bo chef
4. Ulanga
5. Uduluma
6. Hayiri
7. Mr Mcolo
8. Africa
9. Uzuri
10. Urissa
11. Uduluma Dub

Né en 1974 à Mamoudzou, à Mayotte, une île française de l’archipel des Comores, Chamsidini Momed aka M’Toro Chamou ("M’ Toro" signifie "sauvage") est un auteur-compositeur et guitariste (acoustique) au parcours de combattant. Après une adolescence passée à jouer dans son île et la formation du premier groupe de rap, M’Tsapéré Power, M’Toro Chamou quitte Mayotte pour la France. Le chanteur de rap amène avec lui sa guitare acoustique, ses mélodies et les rythmes du “mgodro” traditionnel, un rythme proche du salegy malgache. Avec la sortie de son album Retour aux sources en 1999, M’Toro Chamou s’oriente vers l’afro-folk et l’afro-pop-rock, des styles tirés du “mgodro” traditionnel mahorais et chantés d’une voix haut perchée en shimaoré (mahorais)…

En 2004, M’Toro Chamou sort Bwé Foro, un album proposant des balades, du reggae et bien sûr du “mgodro”, comme il sait en jouer, avec des arrangements personnels et des innovations musicales. A travers sa musique, l’artiste adopte et fait sa propre histoire, une histoire qui parle d’esclavage et de soumission. Mais c’est aussi une histoire riche parce qu’ancienne et tissée, avec une culture où savoir et savoir-faire font un tout indivisible. Et c’est la musique des anciens que M’Toro Chamou porte sur scène, arrangée pour que des musiciens non Mahorais puissent la jouer et pour que tout public puisse l’écouter, l’apprécier, l’aimer, sans pour autant comprendre la langue mahoraise. Avec sa musique M’Toro Chamou lance, par la force de ses mélodies et de ses messages, un pont au-delà des différences, entre la tradition et la modernité, entre Mayotte et le reste du monde.

 

par   Nago Seck  4 juillet 2010 - © Afrisson