Afrisson

Biographie

Carlito Vieira Dias


Héritier d’une grande lignée de guitaristes - son père n’est autre que Liceu - il est un membre majeur de Banda Maravillas depuis 1983.

Fils de Liceu Vieira Dias, fondateur du groupe Ngola Ritmos, ce guitariste-percussionniste accompagne à ses débuts la chanteuse et compositrice Garda tandis que son père est détenu au camp de Tarrafal par le pouvoir colonial portugais. Il accompagne ensuite les Gingas du guitariste Duia puis joue dans les Negoleiros do Ritmo. C’est avec Ngola Ritmos, à la fin des années 60 qu’il prend vraiment connaissance de l’héritage de son père : la transposition à la guitare des structures rythmiques et le jeu en majeur. Carlito complète ses connaissances des harmonies avec Teta Lando et l’Africa Show. En 1974, il crée les Merengues en compagnie de Joaozinho, Ze Keno et d’autres musiciens. Directeur musical de nombreux albums, il élabore nombre d’orchestrations et en développe les harmonies. Lorsqu’il quitte les Merengues en 1982, c’est pour créer le Semba tropical puis la Banda Maravilha. Innovateur, guitariste virtuose, il synthétise diverses techniques de la guitare angolaise passant du solo à la guitare rythmique. Cet artiste incontournable de la scène angolaise n’a malheureusement jamais enregistré d’albums personnels.

Source : jaquette de l’album Angola 80s. Texte de Jorge Macedo et Ariel de Bigault.

 

par   Afrisson  7 mai 2007 - © Afrisson

Discographie

Carlito Vieira Dias