Afrisson

Biographie

Carlos Lamartine


Un des principaux protagonistes du mouvement musical des années 1950, il a fondé avec Bonga le groupe "Kissuela do Ritmo"

Ce fils d’un des fondateurs de la Ligue Africaine fut un des acteurs du mouvement culturel et musical de la fin des années 1950. Malgré la répression coloniale qui s’abattit sur ces musseques (Marçal, Rangel, Prenda), bastions des prémisses indépendantistes, les jeunes affirmaient l’identité angolaise aux sons des percussions et chantaient sambas brésiliens et sembas kimbundus. Carlos Lamartine fonde alors avec Bonga le très populaire " Kissuela do Ritmo " puis compose et chante avec d’autres groupes. C’est à l’indépendance en 1975, qu’il enregistre son premier disque, avec les Merengues de Carlito Vieira Dias, Gregorio Mulato, Joaozinho Morgado et Vate Costa. Dans les années révolutionnaires, Carlos Lamartine chante avec d’autres auteurs compositeurs dont David Ze, Artur Nunes et Urbano do Castro qui seront tous trois exécutés en 1977. Vingt deux ans après son premier album, il sort son second album. Le titre phare de Carlos Lamartine. " Vunda Ku Muceque " a traversé plusieurs générations de sembas. En 1999, Carlos Lamartine a reçu le semba d’or. En 2002, il participe au fesitval Festisumbe dans le Kwanza Sul en compagnie du groupe capverdien Splash, de la péruvienne Tania Libertad du Perou et de la brésilienne Roberta Miranda.

Source : jaquette Angola 70 texte de Jorge Macedo

 

par   Afrisson  7 mai 2007 - © Afrisson