Afrisson

Biographie

Cécile Kayirebwa


Artistes Rwanda | Naissance : 1946 | Styles :  Afro-folk - Tradi-moderne - Musique des Grands Lacs

Cécile Kayirebwa se bat depuis des années pour faire découvrir la poésie et la beauté des musiques rwandaises. Dans ses oeuvres, elle allie morceaux du patrimoine et compositions personnelles.

Un passion pour le patrimoine musical rwandais

Cécile Kayirebwa est née en 1946, à Kigali dans une famille de musiciens : son père dirigeait la chorale de l’Église catholique locale, enseignant à ses enfants des chants en kinyarwandais et en latin. A l’école, elle devient membre fondateur du Rwandan Song and Dance Circle (1961-1967) et choisit d’interpréter des chants Rwandais traditionnels. A partir de 1962, Cécile commence à composer et chanter pour le plaisir, pour des amis et dans des émissions à Radio Rwanda.
Son travail d’assistance sociale lui fait découvrir des gens de diverses régions du Rwanda et la profondeur et la beauté de poésie traditionnelle et des chants. Elle commence à s’associer à de vieux poètes, des chanteurs et des joueurs d’instruments traditionnels, particulièrement d’inanga. « Le Sens de la nostalgie, le désir de partager avec d’autres mon inquiétude de voir disparaître les chansons traditionnelles de mon pays, le besoin de diffuser ce message, tout ceci m ‘a convaincu que je devais produire et diffuser cette musique pour que le monde entier la connaisse et partage ma passion pour elle. »

Inyange, Bula Sangoma, Ingeli

De 1978 à 1980, elle forme le groupe culturel Inyange ( « L’oiseau blanc  »), un groupe composé de danseurs hommes et femmes, et d’un choeur rwandais. En 1981, sort sa première cassette (produite en Belgique) comprenant ses propres compositions ainsi que des morceaux traditionnels. Suivent d’autres cassettes en 1983, 1986 et 1990. En 1983, elle a consacré son temps à étudier la musique traditionnelle du Rwanda au Musée Royal d’ l’Afrique centrale (Tervuren). 1984 voit sa participation au groupe Bula Sangoma basé en Belgique et avec qui elle continue à travailler. En 1987, la chanteuse tourne avec l’Orchestre Ingeli du Rwanda dans tout le pays et en Ouganda. Elle participe à une fête organisée en l’honneur du roi Mutara 111, par l’association des Rwandais de Suisse. En 1990, avec la sortie de son quatrième cassette Ubumanzi, elle a fait une tournée de quatre mois et donne des spectacles à but humanitaire : orphelins, sida, etc…

Une carrière internationale

En 1994, elle a enregistré son premier véritable album, Rwanda chez Globestyle regroupant des compositions de ses œuvres précédentes. Quatre ans plus tard, cette artiste installée à Bruxelles participe à d’importants festivals comme le premier Festival Panafricain de la Danse qui s’est tenue à Kigali, au Rwanda et un an plus tard, au "Robben Island event" au Cap, en Afrique du Sud. Cécile a également participé à des événements de sensibilisation aux grands drames humains comme « l’Holocaust Memorial Event » qui s’est tenue à Londres, en 2001. La même année, elle a enregistré Rwanda Rugali à Bruxelles avec de nombreux artistes de la diaspora. En 2002, sort son second album Amahoro suivi d’une tournée en Amérique du nord (USA, Canada).

Source : livret du CD par Ben Mandelson.

 

par   Sylvie Clerfeuille  26 juillet 2007 - © Afrisson