Afrisson

Célina mouana ma Louise / Ha ku N’dila

Disques - 45T  |   Congo Brazza  |  Jacques Loubélo  | Parution : 1974  | Label :  EMI/Pathe Marconi

Titres :
Face A :
1. Célina mouana ma Louise

Face B :
1. Ha ku N’dila

Fondé en 1960 à Brazzaville, au Congo, sous l’impulsion de Jacques Loubélo, Les Cheveux Crépus sont à l’origine un groupe vocal. Ils répètent à leurs débuts dans les locaux de la JOC (Jeunesse Ouvrière Chrétienne) chante dans des fêtes chrétiennes et c’est à l’occasion de la Semaine internationale de la JOC que Jacques Loubélo reçoit, comme cadeau de l’Abbé René Larre, un aumônier de Bayonne, ses premiers instruments de musique : deux guitares et un tambourin.

Les Cheveux Crépus s’orientent ensuite vers l’afro-folk (voix et instruments acoustiques), avec Antoine Mondanda (sanza), Albert Massamba Coster et Rémy Mouninguissa (guitares), Maxime Kibongui, N’Zenze Kinouani Kazis, Etienne Fila et Prosper Nkouri (chant) et d’un accordéoniste. Les Cheveux Crépus enregistreront un album éponyme (Fidsound) et accompagneront le chanteur N’Zenze Kinouani Kazis sur les singles Ma Vouala / Adieu Chagrin (Disques Mouangassa) et Célina mouana ma Louise / Ha ku N’dila (1974 – EMI/Pathé).

 

par   Nago Seck  7 mai 2007 - © Afrisson