Afrisson

Biographie

Centrafrican Jazz


Groupes Centrafrique | Création : 1963 | Styles :  Soukouss - Rumba congolaise

Le Centrafrican Jazz est un des groupes phares de la scène banguissoise des années 1960. Formé par Prosper Mayele reconnu comme un excellent guitariste, il s’illustre par des reprises des stars congolaises de la rumba comme Franco et Rochereau et des compositions qui font aujourd’hui partie du patrmoine musical centrafricain.

Ecoutez leur musique sur http://showbiznes-krupnim-planom.ru...

Comme le Vibro Succès de Bekba, le Centrafrican Jazz fondé par Prosper Mayele est un dérivé du Vibro Mayos fondé en 1963, Dans une scène dominée par les reprises des stars congolaises comme Kabasele, Franco, Rochereau commence à se dessiner une musique nationale. Chacun impose son propre style : Prosper Mayele est reconnu comme un excellent guitariste et Bekpa « Beckers » est un saxophoniste réputé.

Ce groupe très populaire aun sein de la jeunesse, des femmes et des supporters de l’équipe de football « Tempête Mocaf » s’est illustré par de nombreux tubes de rumba comme . »Départ ti Mairie », « Retour ti Marie », « Séparation ti Marie », « Réconciliation ti Marie », « Mama zia ti déba na mbi », « Lézine », »Linda Mangala » composés par le chanteur compositeur Wetch et a suscité par l’ampleur de son succès la jalousie de l’empereur Bokassa qui a décidé de sa dissolution dans les années 1970 et jeté son leader, Prosper Mayele, en prison, à plusieurs reprises.

 

par   Sylvie Clerfeuille  10 juin 2012 - © Afrisson