Afrisson

Ces artistes qui nous lient - De Brassens à...Nougaro

Disques - CD  |   France -  Réunion  |  Ousa Nousava  | Parution : 2012  | Label :  SCPP

Titres :
1. Ma première guitare (Sacha Distel)
2. Ne chantez pas la mort (Léo Ferré)
3. Les p’tits bruns et les grands blonds (Claude Nougaro)
4. Jeanne (Georges Brassens)
5. Le déserteur (Boris Vian)
6. Toi là-haut (Claude Nougaro)
7. Je m’suis fait tout p’tit (Georges Brassens)
8. Les feuilles mortes (Joseph Kosma)
9. Les vieux (Jacques Brel)
10. Armstrong (Claude Nougaro)
11. La rose, la bouteille et la poignée de main (Georges Brassens)
12. Verte campagne (Les Compagnons de La Chanson)
13. Berceuse pour un petit loupiot (Jean Ferrat)
14. Le temps qui reste (Serge Reggiani)
15. Jardin d’hiver (Henri Salvador)
16. Bidonville (Claude Nougaro)
17. Tu verras (Claude Nougaro)

En 2012, "Ces artistes qui nous lient - De Brassens à Nougaro", un album qui rend hommage à des interprètes de la chanson française disparus : Sacha Distel, Léo Ferré, Claude Nougaro, Georges Brassens, Boris Vian, Joseph Kosma, Jacques Brel, Les Compagnons de la chanson, Jean Ferrat, Serge Reggiani et Henri Salvador.

Formé au début des années 1980 par des collégiens, sous l’impulsion des jumeaux François et Frédéric Joron, le groupe Ousa Nousava ("Où allons-nous" en créole réunionnais) a opté pour le maloya électrique et a remporté en 1988 le 1er Prix des 2ème Jeux des Rencontres Folkloriques de La Réunion. En fait cette formation qui développe aussi le séga est la continuité du groupe Élèftéria, monté une ou deux années avant par le même François avec un autre de ses frères, Bernard, et sa petite sœur Isabelle. Ils apprennent dès le plus jeune âge à jouer de différents instruments de musique grâce à leur père et grand chanteur de séga Jules Joron (1936-2002). En 1995, Frédéric Joron décide de quitter le groupe préférant se consacrer à la religion…

 

par   Nago Seck  20 novembre 2012 - © Afrisson