Afrisson

Biographie

Charlotte Mbango


Artistes Cameroun | 1960-2 juin 2009 | Styles :  Makossa

Chanteuse dans une chorale à 9 ans puis membre des "Negro Spirituals" de Paris en 1979, Charlotte Mbango est influencée par Lynda Ronstadt, Mary Mc Gregor et Dolly Parton. "Nostalgie" fera d’elle une grande voix du makossa en 1987.

Après des études de marketing, Charlotte Mbango débute comme choriste dans le makossa en compagnie de sa compatriote Sissi Dipoko , est révélée au public ivoirien par l’émission Afrique Etoile animée par Zogbo Junior puis lance sa carrière solo en 1987 avec l’album Nostalgie, et notamment le titre Dikom lam la moto. Elle s’impose bientôt sur la scène makossa, avec le fameux Konkai makossa, une œuvre de Guy Lobé. disque d’or en 1988. Elle fut honorée de plusieurs prix dont le Tamani d’honneur en 2003. Passionnée par le gospel, Charlotte Mbango a enregistré parallèlement à ses albums makossa des cantiques religieux chantés en douala. Atteinte de diabète, cette artiste qui résidait en Irlande s’est éteinte en région parisienne le 2 Juin 2009.

 

par   Sylvie Clerfeuille  7 juin 2009 - © Afrisson

News

Charlotte Mbango
 
Charlotte MBango n’est plus

Quand un artiste disparaît, flotte dans l’air un parfum de musique, des instants de vie, des souvenirs associés à des moments de légèreté. Quand un artiste disparaît, c’est un peu de notre bonheur personnel qui l’accompagne. Charlotte MBango qui s’illustra à la fin des années 1980 sur les scènes africaines avec son tube « Konkai makossa » était aussi une adepte du gospel et des cantiques. Elle nous a quitté le 2 juin à la suite d’un diabète. Elle avait tout juste 49 ans. Paix à son âme.