Afrisson

Chris McGregor and the brotherhood of breath

Au delà d’une simple biographie de Chris McGregor, fondateur du premier groupe multiracial d’Afrique du Sud, cet ouvrage (disponible en anglais seulement) intitulé Chris Mc Gregor and the Brotherhood of breath conte l’histoire du jazz sud-africain, genre musical militant et dépeint le combat terrible d’un groupe d’individus tentant de créer de la beauté dans un pays empli de haine.

Ecrit par la femme de l’artiste, Maxine McGregor, journaliste en Afrique du Sud puis en Angleterre, cet ouvrage nous conte l’histoire de Chris McGregor, pianiste et leader de jazzband né de parents blancs, missionnaires en Afrique du Sud. Elle explique comment le jeune garçon qui grandit dans le Transkei, dans des homelands tribaux où vivent peu de blancs, se familiarise très jeune avec les cultures noires. Elle décrit sa formation, ses années de piano, sa progressive intégration des musiques sud-africaines (kwela, mbaqanga) dans son jazz et sa formation du premier groupe multiracial du pays, le Blue Notes. Elle y décrit surtout le combat de ce grand admirateur de Mandela, militant actif contre l’apartheid, participant dans les années 1960 aux manifestations de rue et faisant des séjours illégaux dans les townships pour jouer sa musique. Persécuté par le régime, il émigrera en Europe avec plusieurs membres du groupe dont Dudu Pukwana, Johnny Dyani, Louis Moholo, Mongezi Feza et Nikele Moyake. Il formera plus tard le « Brotherthood of Breath » qui aura une grande influence sur la scène jazz britannique des années 60/70.

Source : Présentation de l’éditeur.

 

par   Sylvie Clerfeuille  12 mai 2007 - © Afrisson