Afrisson

Cordéon Kaméléon

Disques - 2CD  |   Réunion  |  René Lacaille  | Parution : 26 janvier 2008  | Label :  Connecting Cultures - Mélodie - Rue Stendhal

Titres :
CD1 :
1 Kaméléon
2 Ti Cordéon
3 Love Above
4 Kisasa
5 Falanz
6 Sacré Lo Van
7 Se Li
8 Denis Péan
9 Léféla
10 Le Boug
11 Les Barbarins fourchus
12 Love Above (Radio Edit)

CD2 :
1 Tripa
2 International maloya
3 Kisasa
4 Ti cordeon
5 Denis Pean
6 Idantité elliacal
7 Falanz
8 Love Above
9 Le serpent
10 Le Boug
11 Se li
12 Les Barbarins fourchus
13 Free Reunion
14 Lefela
15 Kaméléon
16 Sacré lo van
17 Vie conplis

"Cordéon Kaméléon" réunit ce que René Lacaille a de plus cher, les musiques qu’il aime, l’amitié et la famille. L’album réunit avec élégance cette fusion que album réunit représente et défend depuis toujours.

Avec les magnifiques Cyril Atef, Debashish et Subashish Bhattacharya, Bob Brozman, Edmundo Carneiro, Olivier Caron, Loran Dalo, Stéphane Daniélidès, Guinart, Loïc Lantoine, Nila Mestre, André Minvielle, Nicolas Moucazambo, Thomas Ostroviecki, Samy Pageot-Waro, Alfonso Pacin, Denis Péan, François Pierron, Vincent Rioux, Vincent Ségal, Corinne Thuy Thuy, Danyel Waro, avec les marmailles, Marco, Oriane et le neveu Yanis Lacaille.

Tout ce beau monde, René Lacaille n’a pas cessé de le croiser depuis et de le retrouver pour des rencontres sur scène ou dans la vie de tous les jours. Cet album lui offre l’occasion de partager avec vous ce moment de création inoubliable.

"Cordéon Kaméléon" a reçu le "Grand Prix International de l’Académie Charles Cros 2009", Prix de la Francophonie et Prix Coup de cœur".

Dans "Cordéon Kaméléon" ("Grand Prix Charles Cros 2009"), un double album comportant un cd vocal et un cd instrumental, René Lacaille fait la synthèse de toutes ses influences (maloya, séga, mazurka, jazz, rock, musiques brésiliennes, soul, blues, rhythm’n blues, chanson française, bal-musette...), "une musique qui devrait être remboursée par la sécurité sociale", selon certains spécialistes.

*Voir : Interview de René Lacaille

 

par   Sylvie Clerfeuille  9 septembre 2008 - © Afrisson