Afrisson

Biographie

Criss Waddle

   Criss Kwaku Waddle
Artistes Ghana | Groupes :  R2Bees | Styles :  Afro-rap - Azonto - Hiplife

Né à Tema, ville située sur la côte atlantique, à 25 km à l’est d’Accra, au Ghana, Criss Kwaku Waddle aka Criss Waddle est un ancien plombier devenu auteur-compositeur et chanteur. Fondateur du label AMG Business, il navigue entre hiplife, afro-rap, rap/hip hop et azonto (afro-dance) ; le tout chanté en twi (sa langue).

Une famille de musiciens

Tout petit, Criss Waddle grandit aux sons des musiques de son père, Agyaaku, grande vedette du highlife ghanéen des années 1960 à 1980. "Je suis né dans une famille de musiciens. Mon père est un musicien expérimenté et mon grand frère, Kwaisey Pee, est aussi un musicien réputé. J’ai donc la musique dans le sang", dit l’artiste.

Criss Waddle et R2Bees

Criss Waddle est aussi fortement marqué par deux autres artistes, Faisal Hakeem aka Paedae et Rashid Mugeez aka Mugeez, fondateurs de R2bees, un groupe de sa ville natale, Tema, adepte de hiplife, rap/hip hop, highlife. "En plus, j’ai grandi dans le même quartier que Paedae et Mugeez, et ces deux personnes étaient toujours spéciales, donc j’ai fini par faire presque tout ce qu’ils ont fait", ajout-t-il.

C’est donc tout naturellement que Celui qui se considère comme un soldat de R2Bees rejoint cette formation qu’il considère comme la meilleure famille musicale. Il enregistrera plusieurs hits avec eux, comme “Give Me Your Mind”, “Go Sit Down For House”, "Eshi Shi ", “Ayi”, “P3P33P3” ou encore “Forgetti Obiaa”.

Autres réalisations

Celui que l’on surnomme aussi 3M (The Money Making Machine), et qui a pour devise "Refuse 2 Be Broke" (Refusez d’être fauché, d’être cassé), se distinguera avec plusieurs autres chansons : “Azonto Freestyle” (feat. Bisa Kdei), “Girls Abr3”, “Joy Dadi” (feat Joey B.), “Says your baby mama asked me to hang out” (feat. Shatta Wale), "P3 Kakra" (feat. Medikal), “Bie Gya (Open Fire)” (feat. Stonebwoy), "Choices (E-40 Cover)", et bien d’autres…

Opana (Dancehall Queen), la chanson polémique !!!

En 2016, Criss Waddle sort "Opana (Dancehall Queen)", un single considéré comme une attaque contre son compatriote et chanteur de dancehall, Shatta Wale : "Shatta Wale Diss/ Shatta Movement Diss".
Dans sa chanson sous-titrée "Dancehall Queen", Criss Waddle parle plutôt de "Reine du dancehall" et non de "African Dancehall King" (Roi du dancehall africain), comme les fans ghanéens appellent Shatta Wale.

En réponse à cette attaque, Shatta Wale sort quelques jours plus tard "Don’t Try (Diss reply to Criss Waddle)" qui veut dire "N’essaie pas"... "N’essaie pas de te mesurer à moi, de me titiller" !!! Et il regrette d’avoir enregistré le titre "Ferrari" avec Criss Waddle.

 

par   Nago Seck  30 mars 2010 - © Afrisson