Afrisson

Biographie

DJ Jimmy Jatt

   Jimmy Adewale Amu

Né à Lagos Island, au Nigeria, l’auteur-compositeur, arrangeur et producteur, Jimmy Adewale Amu aka DJ Jimmy Jatt (ou Cool DJ Jimmy Jatt), est un des pionniers et artistes phares de la scène afro-rap nigériane. DJ Jimmy Jatt a remporté plusieurs Awards, dont MTV Africa Awards, Channel O Africa Music Video Awards, Headies (Hip hop World Awards), SoundCity Music Video Awards, Nigerian Music Video Awards…

Ses débuts professionnels

Jimmy Adewale Amu grandit à Lagos Island, le quartier d’affaires de la ville, aux sons des musiques locales (juju, apala, fuji music, highlife), mais aussi du blues, de la soul, du jazz, du funk, du R&B, de la pop, du disco et du hip hop. Ayant très tôt écouté de nombreux disques de rap des années 1970/1980, Jimmy Adewale Amu décide de s’orienter vers le hip hop et l’afro-rap.

Jimmy Adewale Amu débute professionnellement dans la musique en 1989 en tant que DJ. Parallèlement, il réalise de nombreuses démos qu’il présente à divers labels, en vain. Soutenu par ses trois frères, il fonde son propre studio, Jatt Studio, et prend comme nom de scène DJ Jimmy Jatt, initiales des quatres frères : Jimmy (J), Amu (A), Tunde (T) et Tayo (T). Le fait que le studio soit situé à Odo Street, une rue stratégique, l’aide à atteindre rapidement une réelle audience, en mettant ses compétences de "deejaying" et de rappeur aux services des artistes.

Road Block Street Carnival

Bientôt DJ Jimmy Jatt est sollicité pour animer divers night-clubs de Lagos, lançant les tous nouveaux vinyles à la mode. A partir de 1993, il contribue à populariser le rap en organisant des soirées dans les campus des grandes universités du Nigeria, séduisant aussi bien les adeptes de hip hop que les futures élites du pays. A cette époque où le rap commence à s’installer dans l’échiquier musical nigérian, il est le premier DJ à lancer un battle dans son studio, comme le Road Block Street Carnival, une compétition attirant tous les jeunes rappeurs qui, pour la première fois, ont accès à de vrais micros, amplificateurs et platines. C’est ainsi qu’il lance des artistes et groupes comme Daddy Fresh, Daddy Showkey, DJ Abdullah, El Cream, Ruff, Aladdin aka Chuck Da Bone, Ruff Rugged & Raw, Junior & Pretty, et bien d’autres encore...
Le succès de ses battles l’amène à animer une émission intitulée Jimmy’s Jump Off, diffusée par des télévisions locales et internationales.

Durant cette période, deux grands événements vont marquer DJ Jimmy Jatt, les concerts au Nigeria des rappeurs américains Tupac Shakur ou 2Pac (1971-1996) et The Notorious B.I.G ou Biggie (1972-1997), où de grands noms de la scène nationale étaient invités : Weird, Trybesmen, elDee, Def ‘O’ Clan, Dr Fresh, Remedies, F.B.I et Plantashun Boiz (2Face Idibia, Blackface Naija et Faza)…

The Definition

En 2007, DJ Jimmy Jatt sort The Definition, son premier album de 24 titres réalisés avec plus de 50 des grands artistes du Nigeria, dont "Proceed" (ft C-Mion / Scolly / Street Disciples), "No Duplicatin" (ft Premium), "No Contest" (ft Six-O, Honey (22), K-Show), "Everybody Wan Rap" (Terry Tha Rapman), "Jump Off" (ft Terry, KB, Ruggedman, 2 Shotz, Jafaar, Abounce) ou “Thank you Mr. DJ" (Sound Sultan, Silly (4), Kell / W4).

"Stylee" (feat. 2Face Idibia, Modenine (ou Mode 9) & Elajoe), le premier single extrait de cet opus, lui vaut plusieurs Grammys : MTV Africa Awards, Channel O Africa Music Video Awards, Headies (Hip hop World Awards), SoundCity Music Video Awards, Nigerian Music Video Awards.

La reconnaisance

A présent reconnu comme une valeur sûre par le milieu du showbiz, ses pairs et le grand public, DJ Jimmy Jatt ne peut plus être ignoré par les grandes marques sponsorisant les événements marquants au Nigeria. Dès lors, il devient une icone, et est sollicité par des sociétés de marketing, de promotion et de communication comme Bates Cosse, Tequila, Marathon Events, Vigeo, STB McCann, Contact Marketing ou Kent & Summerset, pour des tournées avec Coca Cola, Rothmans, St Moritz, Benson & Hedges, Nigeria Breweries, MTN, Globacom, Guiness, etc.
DJ Jimmy Jatt a aussi collaboré avec Usher Raymond, Shaggy, Eve, K-CI and Jojo, Naughty by Nature, Caron Wheeler, Magic System & David Lynden Hall ou Sean Paul, et est devenu le DJ officiel pour jouer dans les campus universitaires nigérians afin de conscientiser les jeunes sur les dangers du sexe non protégé, le sida.

Artiste ayant parcouru divers pays africains (Bénin, Togo, Côte d’Ivoire, Ghana, Afrique du Sud…), l’Europe et les Etats-Unis, DJ Jimmy Jatt a collaboré et produit de nombreux artistes, et a enregistré de nombreux singles et albums, dont Komije (ft Orezi, Igho, Sauce Kid & Muna) en 2011, Cool As Ice (ft Ice Prince & Iceberg Slim) et Emujo (ft Iyanya & 4x4) en 2013.

The Industry vol. 1

Sorti en 2014, son album The Industry vol. 1 est réalisé avec plus de 50 artistes nigérians, dont de grands noms comme modenine (ou Mode 9), Dammy Krane, Eva, D’Banj, D’Prince, Reekado Banks, Sound Sultan ou Ice prince… The Industry vol. 1 sera nominé “Meilleur album rap” aux Headies (Hip Hop World Awards) 2008.
Le single “E Toh Beh”, réalisé en featuring avec le chanteur de R&B Banky W et le rappeur Phyno, est nommé “Meilleure vidéo” aux MTN 4Syte Music Video Awards et aux Africa Muzik Magazine Awards (AFRIMMA) la même année.

 

par   Nago Seck  13 mars 2008 - © Afrisson