Afrisson

Biographie

DJ Zoumanto


Artistes Cameroun | Naissance : 1986 | Styles :  Afro-dance - Afro-rap - Rap/Hip hop

Née le 22 décembre 1986 à Douala, au Cameroun, DJ Zoumanto est dès son plus jeune âge fasciné par la musique, écoutant aussi bien des musiques populaires nationales (makossa, bikutsi, ben skin) que du highlife ghanéen, de la rumba et du soukouss congolais, du coupé-décalé et du zouglou ivoiriens ou encore de l’afro-beat nigérian… Plus tard, il se prend de passion pour le hip hop et décide de devenir DJ par grâce aaux rappeurs Bee et Bab’s Cool qui avaient besoin d’un DJ pour la scène.

DJ Zoumanto en Suisse

En 2003, DJ Zoumanto reçoit ses premières platines, et 3 ans plus tard, il commence à animer ses premières soirées, proposant une musique entre hip hop et afro-dance, intégrant des sonorités de ses influences africaines. Il devient ensuite le DJ attitré de l’ex Lifting club (Hype Club) et est invité à des émissions hip hop sur les radios les plus cotées de Suisse, telles que Couleur 3 (émission Downtown Boogie) et Canal 3. A présent DJ reconnu en Suisse, il est sollicité pour animer les soirées des plus grands clubs helvètes, notamment à Bienne où il vit, Berne, Bâle, Delémont, Genève, Fribourg, Lausanne, Monthey, Martigny, Neuchâtel, Montreux, Soleure et Zurich.

Reconnaissance internationale

DJ incontournable du mouvement hip hop suisse, sa notoriété lui ouvre les portes de nombreux temples nocturnes en France (Mulhouse, Lyon, Paris), aux Etats-Unis (Tucson et Phoenix en Arizona, Boston dans le Massachusetts), au Cameroun (Yaoundé)... Il collabore ainsi avec des artistes tels que DJ’s whoo Kid (G-Unit), DJ Babey Brew (DJ Chris Brown), Tony Touch, Kris Stylez (The Game), Smallz, Medi Med (Booba), Mike One, Abdel & Cut Killer, Goldfinger, Dice (Redman)... Ainsi qu’avec des artistes internationaux comme Cassidi, Lloyd Banks, Mario, Wiz Khalifa, Tyga, Akon, New Boyz, Joe Budden, Montel Jordan, Blaque, Booba, La Fouine, Disiz La Peste, CFA, Bab’s Cool & Lil Creams, Tandem, Wallan, Diam’s, Sinik, Soprano, Sniper, 113 (de Mokobé, Rim’K & AP)...

Réalisations discographiques

DJ Zoumanto a à son actif plus de 26 compilations : "Success Story" et "Crazy Time Vol.1" (2006), "Crazy Time Vol.2 Hosted By Bee", "Crazy Time R’n’B" et "Summer R’n’B" (2007), "The Street Mixtape" (2008), "The Best Of Swizz Beatz", "Just Dance Mixtape" et "My Hitlist 1,2,3" (2009/2010). Les années 2010 à 2013 voient DJ Zoumanto revenir avec une nouvelle série de mixtapes comme "Brand New Joint Vol. 1 à 14" et "End Of The World", des albums qui ont eu plus de 1.000 téléchargements en moins de 2 semaines. La même année 2013, il lance deux nouvelles mixtapes, "After Party Vol.1" et "This is Dirty", et un single, "Dans le Club".
Depuis, DJ Zoumanto travaille avec une des plus grandes stations webradios de Suisse "Hot18Radio" (www.hot18radio.com), animant sa propre émission, The Zoumanto Show (live), tous les vendredis de 19H à 21H00.

L’année 2016 voit DJ Zoumanto sortir les singles "Mamy Makala" (feat. Resk), produit par DSK, puis "Ecraser la faiblesse" (feat. Resk et Lil Creams). Suit en 2017 "Trop parler tue" (feat. Daphné & Metuschelah) et "Do Like I Do"(feat. Mimie & Ko-c), produit par Master Roboster. Un an plus tard, il revient avec "Leb" (L’argent est bon), en featuring avec son compatriote Tenor. Une collaboration riche en couleur… En effet, sur un beat afrotraples, les deux artistes décrivent l’importance de l’argent dans notre socité actuelle, sur un ton a la fois déterminé et mélodieux. Le clip réalisé par NSPictures met en scène DJ Zoumanto et Tenor lors d’une soirée dansante.

 

par   Nago Seck  12 janvier 2012 - © Afrisson