Afrisson

Biographie

Daby Baldé

   Moutarou Baldé
Artistes Sénégal | Naissance : 1969 | Styles :  Afro-folk - Electro-acoustique

Né en 1969 à Kolda en Casamance (Sénégal), l’auteur, compositeur, guitariste et interprète, Moutarou Baldé dit Daby Baldé, développe un afro-folk électro-acoustique intégrant la musique de son peuple Fouladou (Peul), la musique mandingue, le sahourouba, le mbalax, le blues, le jazz ou l’afro-cubain et donnée par la kora, le djembé, le sabar, l’accordéon, la flûte, le violon, le sax et la guitare. Le tout chanté en foula (peul), en wolof, en malinké, en créole portugais ou en français, d’une voix aux multiples inflexions, tantôt chaude, tantôt éraillée…

Dès le collège, Daby Baldé commence à interpréter et composer des chansons inspirées par la richesse culturelle de Casamance : fouladou ou peul (son peuple), musique mandingue, djembeseng, sahourouba, balante, Mandjaks, diamates, floup, mancagne, pepel mais aussi créol portugais (morna, coladeira) ou encore l’afro-cubain)...Bientôt, il abandonne ses études, commence à apprendre à jouer de la guitare puis part séjourner en Gambie.
De retour dans sa ville natale, Daby Baldé rejoint, en 1994, comme guitariste-chanteur, l’Orchestre Régional de Kolda avec lequel il se produit à Kolda et à Dakar. En 2002, il est sacré « Meilleur artiste folk de l’année » au Sénégal.
Depuis, Daby Baldé a joué dans diverses villes d’Europe ou d’Afrique, tout en animant régulièrement les nuits chaudes du Marigot de Dakar, un club de la capitale sénégalaise auquel il consacrera, après ses albums Introducing Daby Baldé (2005) et Allah Réni (2008), un opus, (Le Marigot Club Dakar - 2009). Ses albums laissent entendre des chansons sur les politiciens véreux, l’immigration, la corruption, le social... sans oublier l’amour.

 

par   Nago Seck  30 décembre 2007 - © Afrisson