Afrisson

Biographie

Daniel Kamau

   Daniel Kamau Mwai
Artistes Kenya | Naissance : 1949 | Styles :  Afro-fusion - Benga - Pop kikuyu

Né en 1949 à Gatanga, district de Muranga, au Kenya, Daniel Kamau Mwai aka Daniel Kamau ("D.K.") est un auteur-compositeur, arrangeur, producteur et chanteur. Une des figures emblématiques de la scène kényane des années 1970, il s’est imposé dans le milieu de la pop kikuyu et du "benga" auquel il injecte des mélodies et rythmes Kikuyu (son peuple).

Son parcours

Faute de moyens financiers, Daniel Kamau Mwai abandonne ses études au lycée Karatina en 1967. Il décide alors de se lancer dans une carrière musicale et sort en 1968 son premier 45T, "Mami Tiga Guthura (Mum don’t hate me) / Kenyatta wa Muigai", soutenu par David Amunga, musicien et copropriétaire d’un studio de production. Sortiront ensuite cinq autres disques, les hits "Surusuru ni ya ki ? (Why the gossip)" et "Muiritu wa Thukuru (Schoolgirl)".

Il lui faudra attendre 1970 et la sortie du 45T "Murata/I Love You" pour qu’il connaisse une réelle popularité nationale. Suite à ce gros succès, Daniel Kamau crée son propre studio de musique, DK Undugu Sound, où enregistreront divers musiciens du pays, dont Kakai Kilonzo, originaire de Kilimambogo.

"Nana" et "Mwithua" : chansons censurées

En 1977, ses chansons "Nana" et "Mwithua" sont interdites à Kenya Broadcasting Corporation (la radio d’État), en raison d’une prétendue obscénité. En 1979, il est élu conseiller municipal de Gatanga. Il assurera cette fonction jusqu’en 1992. Entretemps, il crée en 1990, après The Lulu Trio Boys, un nouveau groupe, Lulus Band, avec lequel il enregistrera plusieurs chansons. Artiste prolifique, Daniel Kamau a composé, jusqu’en 2009, plus de 1.000 chansons.

 

par   Nago Seck  7 mai 2007 - © Afrisson