Afrisson

Biographie

Davido

   David Adedeji Adeleke
Artistes Nigeria | Naissance : 1992 | Styles :  Afro-dance - Azonto - Naija music

Grande Figure de la scène azonto (afro-dance du Nigeria) et de la naija music, auteur, chanteur, compositeur et producteur (il est cofondateur du label HKN), David Adedeji Adeleke aka Davido a remporté en 2012 le prix du Meilleur Espoir Masculin du continent africain aux Kora Awards pour son titre “Dami duro”. Il a aussi eu plusieurs prix aux Nigeria Entertainment Awards (NEA Awards), aux Etats-Unis en 2014/2015.

Né le 21 novembre 1992 à Atlanta (Georgie - USA), d’un père businessman et d’une mère universitaire, Davido grandit à Lagos, mais passe son enfance entre les USA, la Grande Bretagne et le Nigeria. Il perd sa mère à l’âge de 11 ans.

Dès l’âge de 13 ans, David Adedeji Adeleke aka Davido se passionne pour la musique, se forme au son en fréquentant plusieurs studios et débute dans un petit groupe alors qu’il est encore au lycée. Il commence alors à travailler avec plusieurs artistes dont Dammy Krane et NPZ se forgeant un style aux couleurs azonto, parfois teinté de hip hop. Bientôt reconnu dans le milieu professionnel de Lagos, il collabore avec des artistes comme Wizkid, Ice Prince, Naeto C et Lynxxx.

Etudiant en droit des affaires, Davido se passionne pour la musique, et ses références sont Tuface , Psquare et le Maître Koko. A 18 ans, il monte avec son frère Ade le label HKN Music. Amateur d’azonto, il signe son premier single Dami Duro en 2012, suivi de l’album de Omo Baba Olowo (fils de riche en yoruba). Davido enchaîne alors les succès, comme “Skelewu”, “Aye”, “One of a kind” et “Gobe”.

Bientôt reconnu dans le milieu professionnel de Lagos, Davido collabore avec des artistes comme Wizkid, Ice Prince, Naeto C et Lynxxx. Chanteur, compositeur et producteur, il s’est imposé sur la scène musicale nigériane et même africaine. En 2012, il a reçu le prix du Meilleur Espoir Masculin du continent africain aux Kora Awards pour son titre “Dami Duro”. Davido a décroché de nombreux prix, dont plusieurs aux Nigeria Entertainment Awards (NEA Awards) aux Etats-Unis en 2014/2015 : "Meilleur Artiste Masculin", "Meilleure Vidéo" pour “Skelewu” et "Meilleure Collaboration" pour "Gallardo" (Runtown feat. Davido).

 

par   Sylvie Clerfeuille  7 mai 2011 - © Afrisson

News

Davido
 
Les Lauréats des Kora Awards 2012

Pour cette édition des Kora Awards 2012, on peut souligner l’émergence du Burundi, pays longtemps marginalisé sur le plan musical, avec deux prix, un pour Kidum, « Meilleur Artiste Masculin d’Afrique de L’Est » et l’autre pour Seraphim Song’s, « meilleur groupe de musique religieuse ». Deux pays dominent cette année la manifestation : la Côte d’Ivoire avec Dj Arafat élu « Meilleur Artiste Masculin d’Afrique de l’Ouest » et « Meilleur Artiste d’Afrique », et Magic System , « meilleur groupe d’Afrique » et le Benin qui récolte trois prix, « Meilleur Groupe Traditionnel d’Afrique » pour Les Frères Guedehoungue, « Meilleur Artiste Masculin de Musique Religieuse » pour Yvan et « Meilleur Espoir Féminin du continent Africain » pour Sessimé. Certains pays habituellement peu présents dans les compétitions internationales font une percée remarquée : l’Ouganda, la Namibie et le Gabon. Il faut en conclusion déplorer l’absence totale des pays de la Corne de l’Afrique (Ethiopie, Soudan, Somalie, Djibouti) et surtout du Mali, pays pourtant riche en musiciens développant une carrière internationale.