Afrisson

Dernier appel

Disques - CD  |   Côte d’Ivoire  |  - - -  | Parution : 2 juin 2014  | Label :  Barclay

Titres :
1. Dernier appel
2. Human thing (Tiken Jah Fakoly feat. Nneka)
3. Le prix du paradis
4. Diaspora (Tiken Jah Fakoly feat. Alpha Blondy)
5. Tata
6. Dakoro
7. War ina Babylon (Tiken Jah Fakoly feat. Patrice)
8. Too much confusion
9. Quand l’afrique va se réveiller
10. Saya

Quatre ans après African Revolution, l’“Africain” Tiken Jah Fakoly sort Dernier appel, un album reggae aux sonorités mandingues données par des ngoni (luth), soku (vièle monocorde frottée avec un archer), kora (harpe-luth), balafon (xylophone) et djembé (tambour). Dernier appel, c’est aussi un appel au travail, à l’intégrité et à la dignité pour que l’Afrique se réveille, arrête de tendre la main, de demander des aides financières extérieures, mais aussi une dénonciation de la corruption et l’arbitraire..

Enregistré entre le Mali (dans son Studio Patrice Lumumba à Bamako), la France (Paris) et l’Angleterre (Londres) avec son groupe Djélys (griots), Dernier appel offre quelques featurings de belle facture : “Human thing” avec la chanteuse Germano-Nigériane Nneka Egbuna aka Nneka, “Diaspora” avec son aîné et compatriote reggaeman Alpha Blondy ou encore “War ina Babylon” avec le chanteur et guitariste (acoustique) Germano-Sierra-Léonais Patrice Bart-Williams aka Patrice.

 

par   Nago Seck  2 juin 2014 - © Afrisson