Afrisson

Biographie

Diabou Seck


Née le 7 octobre 1933 à Saint-Louis (Sénégal), dans une grande famille de “guewels” (griots) musiciens et laudateurs, la diva Diabou Seck dite “La Saint-Louisienne” fut une des grandes voix de la musique sénégalaise dans les années 1950/1960. Celle qui fut membre de l’Ensemble lyrique traditionnel du Théâtre Sorano disparaît le 30 janvier 1988 dans sa ville natale. Elle avait 55 ans...

Les traditions familiales de cette cantatrice défunte sont perpétuées par ses jeunes frères : l’ex chanteur du groupe Wock et actuelle grande voix du mbalax sénégalais, Abdou Guité Seck, et le percussionniste virtuose, Pape Alioune Seck.

Diva à la voix puissante et au timbre très riche, Diabou Seck devient très populaire en interprétant “Lamine Koura”, un hommage au Saint-Louisien Lamine Koura Guèye, député à I’Assemblée constituante française en 1954 avec Léopold Sédar Senghor. En 1964, elle enregistre sur le label sénégalais N’Dardisc, en duo avec Amadou Ndiaye Samb, l’album Amadou N’diaye Samba & Diabou Seck, dont “Fall Amadou Abdoulaye”n célèbre titre aux phrasés griottiques, interprété initialement en 1960 avec un ensemble vocal et dédié à un de ses bienfaiteurs. Il sera remixé en 2006 dans la compilation African Pearls vol.4 : The Teranga Spirit/Sénégal, produite par le sénégalais Ibrahima Sylla de Syllart Productions.

 

par   Nago Seck  8 mai 2008 - © Afrisson