Afrisson

Biographie

Didier Awadi


Artistes Sénégal | Naissance : 1969 | Groupes :  Positive Black Soul (PBS) | Styles :  Afro-rap

Figure de proue du rap sénégalais et africain, Didier Awadi s’est fait connaître au sein du groupe Positive Black Soul (PBS) fondé le 11 août 1989 avec Duggy Tee avant de se lancer dans une carrière solo. Lauréat du “Prix RFI Musiques du Monde” en octobre 2003 , puis du “Tamani d’Or du Meilleur rappeur africain” l’année suivante au Mali, il a signé plusieurs albums personnels, a été décoré par le Sénégal et la France “Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres”, a collaboré avec des artistes comme Tiken Jah Fakoly et s’est fait connaître par son engagement altermondialiste.

PBS pionnier du rap

Né en 1969 à Dakar, au Sénégal, dans une famille d’enseignants, de mère sénégalaise et de père béninois, Didier Awadi est influencé à l’adolescence par le groupe américain Afrika Bambaata, les rappeurs ivoiriens City Breakers et le pionnier du hip hop français Sidney. Il prend bientôt le nom de Dee Jay Awadi (DJ Awadi), forme un premier groupe de rap, Syndicate qui, fusionné à King MC’s de Duggy Tee (Doug E. Tee), également auteur, compositeur et rappeur, prend le nom en 1989 de PBS (Positive Black Soul).

Boul Falé

En 1992, le groupe se produit en première partie de MC Solaar lors de son concert à Dakar, puis de sa tournée française. La même année, le groupe participe à la compilation Dakar 92 réalisée par Revue Noire et le CCF de Dakar qui réunit des jeunes talents de la scène dakaroise comme Pape Niang, Aby Ndour (sœur de Youssou Ndour), Alioune Kassé & Kassé Star, Aminata Fall et Ker Gui. Deux ans plus tard, c’est la sortie de l’album Boul Falé qui les révèle réellement. Island les prend sous contrat et sort en 1995 un opus de 6 remix du titre “Boul Falé”.

PBS-Radikal

En décembre 2001, Didier Awadi sort son premier album solo Parole d’honneur – Kaddu Gor, dont un featuring avec Omar Pène (“Soweto Tey”). C’est la fin officielle de Positive Black Soul (PBS). Didier Awadi annonce alors la formation de son nouveau groupe PBS-Radikal avec Baye Sooley, Carlou D et Elage Noumoukunda Cissoko (kora, balafon). Quant à Duggy Tee, il enregistre lui-aussi A Free Ka, son premier album en solo. Bientôt, Didier Awadi est invité à Porto Alegre au Brésil dans le cadre du Forum Social mondial.
Lauréat du “Prix RFI Musiques du Monde” en octobre 2003, puis du “Tamani d’Or du Meilleur rappeur africain” l’année suivante au Mali, Didier Awadi signe chez Sony et sort en 2004 Un autre monde est possible, son premier album international enrichi de sons mandingues (kora, balafon). Treize titres enregistrés dans son studio Sankara de Dakar avec le PBS-Radikal et en featuring, la chanteuse RnB/soul suisso-malienne Thaïs Diarra (“Jamais vu”) et le reggaeman ivoirien Tiken Jah Fakoly ("Stoppez les criminels"). Celui-ci l’invite plus tard sur le titre "Quitte le pouvoir" de son album Coup de Gueule. Il effectue l’année suivante une grande tournée continentale, anime des ateliers de hip hop dans les différents pays traversés, puis se produit au Brésil et au Congo Brazzaville.

Sunugaal

En 2006, Didier Awadi signe le CD Sunugaal pour le marché africain et en format mp3 à l’international. Il y évoque le drame de l’immigration en pirogue, invitant pour l’occasion deux artistes ivoiriens, le chanteur de zouglou Soum Bill et DJ Bombastic, puis se produit à la Maroquinerie à Paris (France). En 2007, il participe au single Décolonisons ! à l’initiative de Survie, se produit à Zanzibar dans le cadre du festival Sauti Za Busara puis participe au spectacle musical "Requiem noir" évoquant l’esclavage. Awadi enchaîne ensuite les festivals, comme Musiques Métisses d’Angoulême (France), Gabao Hip Hop à Libreville (Gabon) ou encore Couleurs urbaines à Yaoundé (Cameroun)...

Présidents d’Afrique

le 14 octobre dans la salle parisienne du Bataclan à Paris, Didier Awadi présente le spectacle multimédia "Présidents d’Afrique". Une création composée de samples de discours de leaders politiques qui fera en 2010 l’objet d’un album hommage aux grands hommes noirs (Amilcar Cabral, Thomas Sankara, Patrice Lumbumba, Aimé Césaire, Nelson Mandela...), Fusion de rap et de musiques du continent sur des extraits de discours, Présidents d’Afrique verra la participation de plusieurs rappeurs du continent : Tata Pound (Mali), Lexxus Legal (Congo Kinshasa (RDC)) et Smockey (Burkina Faso).

Mis en ligne sur son site en 2009, le titre "On ne signe pas", qui dénonce les accords entre l’UE (Union Européenne) et les pays ACP (Afrique Caraïbes Pacifique), lui vaut le soutien de rappeurs de 10 pays africains, donnant une dimension continentale et panafricaine à son militantisme.
Le vendredi 14 août 2009 marque les retrouvailles des deux rappeurs : Duggy Tee et Didier Awadi fêtent au Cices à Dakar, au Sénégal, les 20 ans de Positive Black Soul, groupe pionnier du rap africain, avec de nombreux guests tels que Sefyu, rappeur franco-sénégalais, La Fouine, Daara-J, Pee Froiss, Idrissa Diop ou encore Youssou Ndour… En 2010, outre la sortie de l’album Présidents d’Afrique, Awadi participe à la compilation Yes we can ! Songs about leaving Africa, aux côtés, entre autres, de Rapturous, Daara-J Family, K’naan, Sage Hasson, Muntu Valdo, DJ Roch ou encore DJ Soprano...

Kelly Rowland ft Africa United : "Everywhere You Go"

Pour la Coupe du monde de football devant se tenir en Afrique du Sud du 11 juin au 11 juillet 2010, la chanteuse Pop/R&B et actrice américaine Kelly Rowland réunit autour d’elle une pléiade d’artistes de diverses nationalités pour enregistrer "Everywhere You Go", un single se voulant être le symbole de l’unité africaine : Didier Awadi, 2Face Idibia (Nigeria), Samini (Ghana), Jose Chameleone (Ouganda), Krotal (Cameroun), Rola Saad (Liban), Zulu Boy, Slikour, Jozi et Kwesta (Afrique du Sud).

Ma Révolution

En Novembre 2012, Didier Awadi sort Ma Révolution un album entre rap et reggae, round up de la situation du continent ces dernières années. Enregistré dans son studio Sankara à Dakar (Sénégal) et produit en collaboration avec le pianiste de Bob Marley, Tyrone Downie, Ma Révolution contient des featurings avec Wyclef Jean, artiste américain d’origine haïtienne, Mary Ndiaye, chanteuse sénégalaise vivant en Suède, et ses compatriotes Bakhaw du groupe Da Brains, Viviane Chidid (Viviane Ndour) et Duggy Tee.

 

par   Sylvie Clerfeuille  15 mai 2007 - © Afrisson

News

Didier Awadi
 
CD "Savoir" : A’Salfo, Magic System et 10 artistes se mobilisent pour l’alphabétisation et l’éducation des enfants

A’Salfo, leader du groupe ivoirien Magic System, "Ambassadeur" de bonne volonté de l’Unesco et une dizaine d’artistes africains se sont réunis pour la réalisation de Savoir, un album dont les bénéfices des ventes serviront à financer des projets d’éducation et d’alphabétisation des enfants africains non scolarisés ; Y participent Magic System, Didier Awadi, Barbara Kanam, Pierrette Adams, Alif Naaba, Kodjo Antwi, X-Maleya, J. Martins, Miguelito...