Afrisson

Biographie

Disiz la Peste (ou Disiz Peter Punk)

   Serigne M’Baye Guèye
Artistes France -  Sénégal | Naissance : 1978 | Styles :  Afro-rap - Rap français - Rap/Hip hopSite internet

Né le 22 mars 1978 à Amiens (France), d’un père sénégalais et d’une mère belge, Serigne M’Baye Guèye dit « Disiz la Peste » ou « Disiz Peter Punk » est un rappeur / comédien des quartiers Épinettes / Aunettes à Évry dans l’Essonne (banlieue parisienne). Il s’est imposé sur la scène rap par son franc-parler et ses sonorités mélodieuses, nées de ses multiples influences musicales. Son premier album solo, Le Poisson rouge sera vendu à plus de 250.000 exemplaires, avec un double Disque d’Or à la clé...

Serigne Mbaye Guèye grandit aux sons du rap (NTM, IAM), du rock, du jazz, de la chanson française, de la soul music, du blues, du rhythm’n blues (R&B) ou encore de la salsa, de l’afro-cubain et du mbalax sénégalais (hérités de son père Cheikh Tidjane Guèye)…

Le Poisson rouge

JPG - 16.7 ko

A ses débuts, il intègre le groupe de rap français Rimeurs à Gages sous le pseudo Disiz La Peste. A la sortie de son maxi single C’que les gens veulent entendre (Bête de bombe), il est repéré par Joey Starr de NTM. En 2000, il participe à la bande originale de « Taxi 2 », un film français réalisé par Gérard Krawczyk, produit et écrit par Luc Besson. Sous la direction artistique d’Akhenaton (IAM), seize titres inédits (rap, R&B, reggae, ragga) sont interprétés par six vocalistes : Larage Faf, Jalane, Nuttea, Lusi Vasquez, Taïro et bien sûr Disiz...L’année 2001 le voit réaliser, avec DJ Jmdee, son premier véritable album solo, Le Poisson rouge, vendu à plus de 250.000 exemplaires, avec un double Disque d’Or à la clé. Et le single extrait du CD, J’pète les plombs, vendu à plus de 500.000, le révélera au grand public. Il participe également à Hexagone 2001... Rien n’a changé, une compilation de titres de Renaud Séchan repris par des rappeurs français. Mais sa renommée sera suivie d’un break de trois ans, l’occasion pour le rappeur de lancer sa propre ligne de vêtements et de sortir au Sénégal les cassettes (rap africain) Sant Yalla et Sama Adjana qui veulent dire respectivement « Merci Dieu » et « Mon paradis » en wolof, langue sénégalaise. En 2003, Disiz la Peste sort Jeu de société, une mixtape de promotion où apparaissent Yawo et Booba (« Evry Slang »).

Itinéraire d’un enfant bronzé ou le retour aux sources

JPG - 15.3 ko

Un an plus tard, Disiz la Peste participe à la réalisation de l’album Fuck Dat.FM, avec Fuck Dat, un collectif d’Évry comprenant Treyz, Apôtre H, Dayen, Komplex, Éloquence et Flag, tous rappeurs.
En 2004, l’engouement suscité par ses cassettes au Sénégal l’incite à réaliser Itinéraire d’un enfant bronzé, un album rap africain signé sous son vrai nom, Serigne M’Baye Guèye, et enregistré avec les chanteurs sénégalais Ablaye Mbaye et Thione Seck (rap / mbalax) et Pape Djiby Ba (rap / afro-cubain). Après ses premiers pas de comédien dans « La Chepor », un court métrage de David Tessier, Disiz La Peste à l’affiche du long métrage « Dans tes rêves » (2005) de Denis Thybaud, aux côtés de Béatrice Dalle, Vincent Elbaz, Jean-Pierre Cassel, Léa Drucker, Firmine Richard, Blandine Bury, Edouard Montoute, Alex Descas... Il y joue le rôle d’Ixe, un jeune rappeur désireux de réaliser son rêve, et participe à la bande originale du film comprenant, avec Kool Shen, Kazkami, Treyz, Kennedy, Dayen, Tony Mpoudja, N.E.R.D, Grandmaster Flash, Eric B. & Rakim, Digital Underground, The Pharcyde, Kanye West, Admiral T, Aaron et Bob Sinclar. Suivent son CD Les histoires extraordinaires d’un jeune de banlieue (album rap/ragga/R&B de l’année aux Victoires de la Musique 2006) et une invitation de Yannick Noah pour un duo dans Métisse (s).

Adieu Disiz la Peste, bienvenue à Disiz Peter Punk

JPG - 29.9 ko

En 2006, Disiz la Peste est à nouveau comédien dans « Petits meurtres en famille », un feuilleton télévisé français où il interprète le rôle d’Eloi. Lors de la campagne présidentielle française en 2007, Disiz est aux côtés de la candidate socialiste Ségolène Royal à Villepinte dans la banlieue parisienne. Il sera aussi à son meeting au stade Charléty à Paris. La même année, il invité sur le titre « Médailles en chocolat » de l’album La France des couleurs du musicien kabyle, Idir.
En 2009, Disiz la Peste décide de donner une nouvelle orientation à sa carrière et enregistre Disiz The End, un album qui signe la fin de sa période rap, ou plutôt un break…Dès lors, il prend un nouveau pseudo, Disiz Peter Punk, et sort, en 2010, Dans le ventre du crocodile, un album house/rap’n roll (ou « hip/house ») réalisé avec Rouge à Lèvres, le groupe dont il fait partie, avec Grems dit « Supermicro », Killersounds, Le 4romain, John 9000 et Dj Gero.

 

par   Nago Seck  7 février 2007 - © Afrisson

Bibliographie